MaVoix Direct n°35 du 13-06-2016

De mavoix
(Redirigé depuis CR 35 du 13-06-2016)
Aller à : navigation, rechercher

Sont présents (10 personnes) :

  • Damien Po.
  • Damien Pr.
  • Hubert
  • Julien
  • Laure
  • Lefèvre
  • Lucie
  • Toan
  • Yann, lycéen angevin
  • Yslune

Les personne arrivent au compte-goutte, la vidéo des Parasites a eu de l’effet.

Présentation de #MAVOIX

Le principe de #MAVOIX est réexpliqué plusieurs fois avec le même entrain.

Hubert fait un petit compte-rendu du Forum à Marseille, un compte-rendu complet arrivera sur le site internet par la suite.

Existence d’un Slack : pour le rejoindre, il faut indiquer son adresse mail.

Hubert : Il ne faut pas prendre trop de tâches en même temps, #MAVOIX est avant tout collectif.

Questions / Réponses :

Yann :

Qui est à la tête / à l’origine de #MAVOIX ?

Damien et Hubert : Il n’y a pas de hiérarchie dans le groupe, pas de tête de liste.

On est tous différents, chacun agit de manière différente.

Comment le sujet de l’égalité homme / femme (valeurs non négociables) est perçu par #MAVOIX ?

Hubert : Je n’ai constaté aucun manque de respect pendant les réunions.

Damien : Des inégalités dans certains évènements politiques : ce n’est pas le cas à #MAVOIX.

Lors des tirages au sort des candidats, des mesures ont été prises pour respecter la parité.

Nombreux retours d’expériences.

Conclusion : un sujet qui est pris en compte au sein de #MAVOIX, qui n’est pas laissé de côté.

Discussion autour de la tenue prochaine d’un atelier

Hubert : Il est important de bien préparer l’atelier, un kit est disponible sur le site internet afin de faciliter l’organisation.

Il faut savoir s’adapter, on ne peut pas prévoir exactement le nombre de personnes présentes.

Astuce : un atelier “nurserie” dans la seconde moitié du temps, afin de répondre aux questions restantes

Le mandat impératif pose problème au niveau de la constitution.

Mandat impératif. Pas un réel problème, mais l’argument pourrait être utilisé par les détracteurs de #MAVOIX.

Qu’en est-il au niveau de la sécurité ?

Plusieurs possibilités pour organiser les débats : DemocracyOS, Loomio, ...

Au niveau de la sécurité : Blockchain (base de données distribuée, expliqué par Toan).

Carte d’identité numérique.

Yann :

Qui pourra participer aux débats ?

Encore en discussion.

Les réponses ne devront pas être données à l’emporte-pièce : un système plus développé que des “j’aime” / “j’aime pas”.

Objectif : La plate-forme sera dans tous les cas prête pour les élections nationales.