Devenir candidat - 30 mai 2017

De mavoix
Aller à : navigation, rechercher

retranscription du HackMD de co-rédaction / Retour à la page des réunions "Devenir candidat".

Compte-rendu du 25 avril 2017

Sont présent·e· s :[modifier | modifier le wikicode]

Animation :[modifier | modifier le wikicode]

Candidats :[modifier | modifier le wikicode]

Questions diverses :[modifier | modifier le wikicode]

Evénement 24h dans la rue

Est-ce que le candidat peut être assesseur ? Est-ce qu’on peut être assesseur/scrutateur dans une autre circo que celle où on est inscrit (pas forcément candidat mais aussi contributeur)

Demande de participation à une soirée anti tafta/ceta

Profil Facebook d’un candidat

Partage d’expérience :[modifier | modifier le wikicode]

demandes de journalistes :[modifier | modifier le wikicode]

  • Appels téléphoniques pour demander des infos sur les candidats, des demandes d’interviews avec pression des journalistes pour avoir ce qu’ils veulent : “selon le CSA, vous avez obligation de donner une interview comme les autres”, ce qui n’était pas vrai du tout. => Garder la posture d’inviter la presse à venir aux réunions publiques.
  • Appel de la presse : article incluant une photo de tous les candidats, disant que la condition pour être dans l’article c’est de fournir une photo. => Candidat mécontent mais après demande auprès du collectif, le journaliste est libre de prendre une photo trouvée en ligne alors mieux vaut en fournir une qui nous “mettre en valeur” car on ne pourra pas l’empêcher de faire son travail.
  • Le journaliste a trouvé le numéro de téléphone sur un vieux CV encore en ligne et en a profité pour appeler le candidat.

Question : le journaliste se serait-il contenté d’un renvoi sur le site/hangout ?

Attention : normalement les journalistes s’attendent à ce qu’on court après une couverture médiatique, mais on n’a pas d’obligation à se plier à leur pression.

Si ils veulent des articles bien faits, ils peuvent s’y prendre en avance aussi, sachant qu’on a tous des emplois du temps plus ou moins remplis. Ne risque-t-on pas qu’ils disent “Ma Voix a refusé de répondre” ?

On ne sera pas absent : certains journalistes fouillent et parlent de nous, d’autres ne font pas l’effort. L’idée que prône le collectif c’est de les inclure à la démarche pour qu’ils puissent se faire leur propre idée basée sur leurs propres ressentis. Certains journalistes ont participé à des hangout ou on faire leur boulot pour se renseigner et en général leur article est plutôt positif.

La réponse à la pression “la journaliste de France Inter s’est très bien débrouillée avec le site internet et les ressources à disposition” a plutôt bien marché.

Propositions/réactions :[modifier | modifier le wikicode]

  • Ne pourrait-on pas suivre les recommandations du collectif à savoir qu’ils se déplacent aux réunions publiques du groupe local, en laissant planer le doute qu’ils puissent croiser le candidat (que ce soit vrai ou pas) afin d’obtenir plus de couverture presse ?
  • Ne peut-on demander au journaliste de rappeler dans un court délais en organisant un hangout avec d’autres membres du collectif pour faire face aux questions à plusieurs ?
  • Ne pourrait-on pas faire une réponse d’un groupe de candidat au nom de tous (vidéo ou post ?) pour offrir quelque chose tout en restant proche de l’ADN ? Peut-être une “vidéo des bouches” des candidats ? Fait par les candidats ou pas d’ailleurs. Ça reste un contenu figé plutôt qu’une interaction live. Le hangout resterait sans doute plus riche.
  • Pourquoi ne pas leur proposer de venir au Hangout du lundi par exemple ?

C’est très dur de résister ! Ils savent nous faire parler même quand on veut pas le faire !

  • Les journalistes envoient-eux un brouillon avant publication pour validation ? Non, ça n’arrive jamais. On est obligé de lâcher prise là-dessus, d’où la force du fait de les inclures pour qu’ils puissent être impliqués et acteurs de nos réunions.

Quel retour d’expérience sur le fait de tracter/faire compagne pour un autre candidat ?

Que du bonheur, une expérience enrichissante. Un plaisir particulier à faire changer d’avis des gens à la base très convaincu par un candidat d’un parti.

Il est rare qu’on ne fasse pas réfléchir les gens. Quel que soit le parti, c’est intéressant d’échanger positivement avec tout un chacun, y compris les partis opposants.

Réunion suivante : 6 juin 2017