MaVoix Direct n°10 - 7 décembre 2015

De mavoix
Aller à : navigation, rechercher

Sont présents :[modifier | modifier le wikicode]

Benoit

Evy

Jean-François

Jeff

Laure

Rodi

Toan

Maria

Duc

Présentation de #MAVOIX, tour de table[modifier | modifier le wikicode]

Questions[modifier | modifier le wikicode]

Doute sur l'efficacité qu'est-ce qui va différencier un député #MAVOIX par rapport à un député FN par exemple ? (Exemple lié au nombre réduit de député de cette formation politique)

Réponse multiforme dépend du nombre de députés qu'on aura.

Même sans député, nous pourrons tout de même fonctionner avec un outil décisionnel.

L'efficacité ne sera peut être pas de l'impact sur la décision législative mais en tout cas, de montrer, de faire entendre que l'on peut hacker le système, qu'il y a d'autres solutions.

Difficulté à imaginer qu'il y ait plus de 3-10 députés, on va servir de trublion, les mettre face à leurs responsabilités, j'ai peur qu'on se limite à un rôle de trouble-fête.

Le fait de former les gens à cette culture que les citoyens n'ont pas forcément, c'est génial, pour avoir des armes pour contrer tout ça. Je doute d'avoir l'occasion de le faire tout de même.

Initiative d'Axelle Lemaire qui a réuni 21 000 français qui ont votés sur des articles, sur des réserves à apporter, sur des modifications à inscrire dans la loi et le gouvernement a été tenu de répondre, de prendre parti face à la masse, à son peuple.

Un vote directement associé à une masse donne plus de poids qu'une élection initiale unique.

La technique et les compétences évoluent et si on a les compétences de la masse ça suffit à soutenir celles manquantes aux élus, et puis, il ne faut pas confondre la compétence requise pour servir l’intérêt général de celle requise pour se faire élire.

Duc nous signale la sortie de Socialter ce mois-ci sur "Au secours, la démocratie revient ! "

Une réunion également jeudi soir (10/12) sur le feedback de la participation des citoyens dans la loi sur le numérique, consultation initiée par Axelle Lemaire.

Quid de la province ?[modifier | modifier le wikicode]

Mise en place en ce moment de kits de montage de groupes locaux en relais de #MAVOIX.

Pour le moment l'ancrage est Parisien, mais le groupe est en attente de personnes motivées localement pour essaimer l'idée de #MAVOIX.

17/12 : forum organisé à La Rochelle

Ce soir : Bordeaux, la Bretagne (Nantes, Rennes, ...) Lyon, et Paris sont représentés.

Laure trouve plus difficile de mobiliser en province.

Est-ce lié à la province ou plutôt au fait qu'il faille dépasser notre zone de confort et nos cercles de connaissances ?

S'associe-t-on avec des personnes qui ont une certaine aura quand à une vison renouvelée de la démocratie ?

Recherchons-nous des inspirateurs ?

Pas de tête de pont, pas de gourou, mais des échanges avec des chercheurs et des expériences vécues (Saillans, Islande...).

On a à apprendre des autres, mais ils ne décident pas à la place des citoyens.

Ils sont des sources de données qui aident à construire la méthode.

Ne pas avoir peur de prendre des risques.