Temps d'échange groupes locaux n°06 - 15 décembre 2016

De mavoix
Aller à : navigation, rechercher

(ndlr : lien du hackmd de co-retranscription des échanges en remplacement du framapad)

Sont présent.e.s :[modifier | modifier le wikicode]

Gilles : Rennes, première réunion mardi soir prochain, diffusion FB, 5 personnes intéressées, dans un bar associatif

Ladislas : Grenoble, première réunion mardi dernier dans un espace de co-working, une trentaine

Bernard : Strasbourg

Laure : Bordeaux, un vrai groupe local est lancé

Manuel : du Gard

Thierry : 2e circo La Rochelle, a été à la réunion du point de contact local

Raphaël : dans le Var, 8e circo, Haut Var, une première en juin dernier

Toan : Lyon

Françoise : Lyon

Tour de France :[modifier | modifier le wikicode]

Laure Bordeaux :[modifier | modifier le wikicode]

Prise de parole au forum des entrepreneurs jeudi dernier, réunion #MAVOIX le mercredi soir, vingtaine de personnes, chez Darwin, débrief hier soir, la plupart des gens qui souhaitaient s'engager sont revenus. Dynamique partie. Ont déjà un mandataire financier. Pleins de nouvelles compétences sont arrivés.

Prochain forum en janvier. CR sonore sera retranscrit dans les vacances.

Ressenti : un peu le bazar parce que réunion informelle, groupe #MAVOIX Bordeaux.

Question sur la facilitation : oui au forum de la semaine dernière mais pas lors du débrief hier.

A Strasbourg, on a mis en place une technique d'accueil pour les nouveaux et pour les anciens. Je l'ai décrite dans notre dernier CR du 14/11/2016.

Quelle communication ? mercredi dernier s'est fait chez Darwin (avec Quitterie), hier par la page FB uniquement (5 personnes sont revenues de la dernière fois, 5 nouveaux) sur une réunion informelle

Ladislas - Grenoble :[modifier | modifier le wikicode]

Première fois mardi dernier (compte rendu) dans un lieu de co-working, trentaine de personne, com' essentiellement FB quelques affiches, ont passé la vidéo de Mathieu. Vidéo coupée en trois parties avec pauses discussion. Très riche. Pas mal de questions sur le regroupement des forces dans des mouvements proches (un groupe qui voulaient hacker l'Assemblée Nationale en hackant le mouvement de Melenchon...).

Date pour la prochaine réunion pour mi-janvier, en atelier, construction du programme avec les gens présents à la dernière réunion.

Personne qui tenait avec aplomb l'importance d'avoir un parti. Comment gérer comme çà une personne qui happe la discussion ?

Un groupe de 3-4 était présent à la réunion publique pour (en autres choses) présenter leur projet de hacker l'Assemblée Nationale en hackant le mouvement de la France insoumise. Voici une mini-présentation copiée d'un de leurs événements FB : "Pour nous, la meilleure option pour 2017 c'est de voter France Insoumise en portant la candidature de Mélenchon au présidentielle. C'est pas pour autant qu'on lui fait confiance. Alors nous avons décidé de créer un groupe local démocratique de contre-pouvoir. Notre stratégie est donc de porter un candidat non professionnel au législative 2017 de la 3ème circonscription de Grenoble au sein du processus de la France Insoumise. Le député élu sera alors un simple porte parole des décisions de l'assemblée locale de circonscription ouverte à tous."

Raphaël - Haut Var :[modifier | modifier le wikicode]

Des difficultés pour faire décoller le groupe. il faudrait être au moins 30 pour mener le campagne sur la circonscription qui est vaste (65 communes) déçu du nombre de gens qui viennent.

Thierry : rapport entre le nombre et le temps passé, çà se cristallise quand il y a des tâches qui sortent, on est un peu dans l'entre-deux. Mais çà va aller très vite, dès fin janvier, appel à candidature, action très précise. Dates régulières dans un lieu de rdv, permanence. Rdv institué.

Thierry - La Rochelle :[modifier | modifier le wikicode]

Cette semaine, mardi midi rdv hebdomadaire, a réussi + 2 autres réunions

Thierry - Nantes :[modifier | modifier le wikicode]

Hier soir, une quinzaine de personnes dans un bistrot, bon groupe de jeunes, des gens qui étaient déjà venus à des réunions et voulaient continuer.

Difficulté de renvoyer les gens vers le Forum qd ils posent une question, c'est vachement mieux d'être dans l'échange

communication forte sur FB

Toulouse :[modifier | modifier le wikicode]

Toan : prochaine réunion prévue le 19/12 à Toulouse

recu par mail : Les ordres du jour seront :

  • Moyen de communication interne
  • Les circonscriptions qu'on vise
  • Comment parler de #MAVOIX (atelier pitch)

Questions générales issues du tour de table :[modifier | modifier le wikicode]

Comment gérer les personne qui happe la discussion ?[modifier | modifier le wikicode]

L'inviter à changer d'arène pour exposer son point de vue avec d'autres (par exemple le forum, le FB,..). Attention il ne faut pas non plus toujours envoyer vers le forum car les gens présents sont là pour avoir des réponses à leurs questions / attentes et ne seront pas satisfaits par une réponse du type "sujet débat sur le forum : va voir"

Ne pas hésiter aussi a avoir une posture de "je ne propose rien contrairement aux autres qui ont des idées tranchées", l'idée est de se positionner en contraste par rapport aux autres candidats habituel et de bien dire que l'objectif est de co-construire et que l'objectif n'est pas l'obtention d'un consensus obligatoire.

Laure à Bordeaux : aussi des gens très en colère, qui attendent tout de #MAVOIX

Bernard : ne pas hésiter à rappeler les règles comme la bienveillance

Laure : souvent presque un tiers de gens qui arrivent avec cette sorte de colère

Bernard : se mettre vite en mode projet (pas toujours évident pour les nouveaux arrivants qui viennent pour déverser... la purge)

Ladislas : pour la prochaine réunion, plusieurs groupes dont un qui accueille nouveaux arrivants, un autre plutôt en mode projet.

Donner du concret sur ce qu'il y a faire.

Il va formaliser qu'est-ce que je peux faire si j'ai 5mn par jour, 1h par semaine, (ex. le défi d'Elodie : parler de #MAVOIX a 1 personne différente par jour) (ndlr : Parcours Découverte)

Toan : on a commencé un support là-dessus, trouver l'équilibre entre voir le pas suivant et regarder ce qu'on a déjà fait. C'est très important aussi la transmission.

Gilles : à Rennes, il y aura Lucas qui viendra

Raphaël : ex. de présentation de l'affiche dans un marché de Noël amenant de la discussion

Qu'est-ce qu'on fait là où c'est moins connecté, en zone rurale, etc, où FB a moins d'impact ?[modifier | modifier le wikicode]

Discussion sur les jeunes, leur usage de FB.

A Bordeaux, un des contributeurs est à la fac, sont touchés mais ne viennent pas.

discussion : implication de personnes morales strictement interdite dans une campagne électorale, #MAVOIX on touche des personnes physiques.

discussion sur le rapprochement avec d'autres mouvements.

Deal or not to deal[modifier | modifier le wikicode]

Proposition de texte de Thierry :

"To deal or not to deal. #MAVOIX répond : aucun deal. accordslégislatives

Partout là où il y a des gens qui veulent faire #MAVOIX pour être acteurs des lois, il y aura #MAVOIX.

Ces dernières semaines, les demandes (plus ou moins sympathiques ) arrivent :

« Bonjour, j’adore l’idée de #MAVOIX ! Comme je suis candidat aux législatives de tel mouvement dans telle circo, je me disais que ce serait trop dommage qu’on s’affronte, du coup, j’me disais qu’on pourrait s’arranger… »

Ou encore, « on vient de tel mouvement de telle ville, (on est un peu en perdition (NDLR), si vous mettez notre logo sur vos affiches, on pourrait payer le matériel électoral… »

Alors, autant le dire clairement, on gagnera du temps : l’idée même de #MAVOIX exclut toute discussion ou accord de ce genre.

#MAVOIX n’a ni représentant, ni instances nationales, il n’y a aucun deal possible.

Pourquoi ? Pour deux raisons très simples : à #MAVOIX, il n’y a pas de programme et pas de personnification.

#MAVOIX sort d’une logique politicienne, de négociations d’appareil à appareil, sur un marché des circonscriptions qui valsent d’une étiquette à une autre en fonction des soutiens aux présidentielles, des accords, etc. Logiques partisanes que nous réfutons catégoriquement.

De plus, quand on conduit des négociations sur des circonscriptions électorales, elles n’ont que deux objets possibles : le programme ou les personnes. A #MAVOIX il n’y a rien à négocier de ce genre.

Pas de négociation possible sur le programme, puisque de programme il n’y a pas dans #MAVOIX.

Et comment s’engager dans une discussion sur les personnes quand justement l’ADN de #MAVOIX est de sortir de la personnification ?

L’idée qu’il faudrait se répartir les circonscriptions part de l’hypothèse que ce qui compte c’est l’implantation, la notoriété. L’idée que, dans certains endroits, il vaut mieux choisir untel ou unetelle car il ou elle est connu.e, a du réseau, bref serait un peu plus citoyen.ne que les autres.

#MAVOIX part de l’idée inverse : une voix égale une voix. Chacun.e de nous est en capacité de prendre sa place à la table de décisions. Sans exclusive et sans à priori.

Et c’est pour ça que le tirage au sort, s’il n’est qu’un moyen, est un élément si important de l’expérience, et unique parmi les mouvements citoyens.

En s’en remettant au hasard, on évite ainsi le bal des égos dont chaque processus de désignation, sans parler des primaires, nous donne un triste aperçu. Et on sort des processus carriéristes qui font tant de mal à la politique.

La journaliste présente le 16 avril 2016 place de la République à Strasbourg, pour le premier tirage au sort ouvert dans un scrutin uninominal, en France, organisé par #MAVOIX sous l’égide d’un notaire, l’avait bien compris :« Impossible d’identifier, sur le coup, qui le sort a désigné. Ni embrassade, ni tape sur l’épaule, ni discours de remerciement. Ils s’applaudissent tous les uns les autres. Voilà, ils ont tous gagné. »

Et comme à Strasbourg, la démarche part des femmes et des hommes qui, localement ont envie de contribuer à #MAVOIX et de faire campagne. Un.e mandataire, diffuser l’appel à candidature et faire connaître l’idée, des donateurs et donatrices pour imprimer le matériel électoral, des colleurs, des délégué.e.s pour faire respecter les règles dans les bureaux de vote … Chacun.e contribue à faire entrer #MAVOIX dans le réel de manière horizontale, décentralisée, coopérative et organique.

Qui pourrait décider à la place de ces femmes et de ces hommes que dans telle ou telle circonscription où existe un point de contact local, il ne devrait pas y avoir de candida.t.e #MAVOIX ?

Si l’on part du principe que ce qui compte ce n’est pas le ou la candidat.e mais bien l’objectif de faire entrer une expérience de démocratie directe à l’Assemblée Nationale, la réponse est : personne.

Les négociations, les deals, cette toute petite cuisine politicienne, c’est justement l’ancien monde dont nous voulons sortir. Notre mantra global pour l’expérience : « la fin ne justifie jamais les moyens ». Y mettre ne serait-ce qu’un doigt reviendrait à abdiquer les principes qui font l’essence de #MAVOIX.

Faire entrer les citoyennes et les citoyens, collectivement et individuellement, à l’Assemblée Nationale. Sur un pied d’égalité. Dans le respect de la singularité de chacun, partir du « Je » émancipé pour construire le « Nous » -société.

#MAVOIX promeut une version originale de la démocratie qui ne sont de fait pas en phase avec des initiatives légitimes d’amélioration de la démocratie représentative.

Nous ne voulons pas changer de règles du jeu, nous voulons changer de jeu. C’est le sens de cette expérience pour installer au sein de l’Assemblée Nationale une zone d’autonomie temporaire de 2017 à 2022 dont les citoyens auront directement la responsabilité. Là où il y a des gens qui veulent être acteurs des lois, il y aura donc #MAVOIX."

Pas de programme, pas de discussions sur les personnes.

Nuance : effectivement faire rentrer la démocratie directe est le seul programme.

Discussion notamment sur l'effet lié à la présentation d'Alexandre Jardin, maison des citoyens (notamment ceux qui ne sont dans le parti mais sympathisants)

Sujet pour prochaine réunion :[modifier | modifier le wikicode]

  • Finir la discussion sur le tirage au sort (notamment ce qui se passe en local).
  • Discussion sur le côté "magique" de la rencontre entre les candidats au tirage au sort. Importance de cet effet "tout le monde gagne", "ils se félicitent tous". Il y a des questions logistiques à résoudre, mais qui fera un vrai événements (ex. 1000 candidats sur la place de la République, etc.).
  • Importance de vivre un moment commun, construction de la confiance entre eux et le collectif #MAVOIX
  • appel à candidature, comment on le diffuse en local
  • devoir de vacances, faire une vidéo, un petit texte c'est quoi #MAVOIX pour moi

Strasbourg : Programme du 19/12/2016[modifier | modifier le wikicode]

1/ Accueil en 2 groupes

  • Bernard > Les nouveaux
  • Philippe > Les 3 ateliers

2/ Retour sur les travaux des 3 ateliers

3/ Bernard : Retour sur le weekend globale des 3 et 4 décembre à Paris

Prochaines étapes : fin janvier, promotion de l’appel à candidature

4/ Création de l’équipe de campagne :

  • mandataire ?
  • communication ?
  • colleurs d’affiche ?
  • référent local ?
  • des candidats pour le national ?
  • des assesseurs et délégués de bureaux de vote ?

5/ Des questions fréquentes

  • A.Jardin ? Se rapprocher des collectifs ? Ils sont antagonistes avec les autres mouvements ! Dépersonnalisation + Elu en lien direct avec les citoyens
  • Les prochains lieux dans Strasbourg 1 ?

6/ Les sujets concrets à traiter ?

  • Evénement décentralisé ? Où ?
  • Créer des RDV réguliers : tous les mardis midi ? (La Rochelle) avec au moins 2 permanents et on tourne entre les contributeurs présents
  • Promo des événements : FB et quoi d’autres ? Affichettes sur vitrines amies ? Sur vitrage arrière des voitures ?