Globale de mars 2017 à Béziers

De mavoix
Révision de 29 mars 2017 à 09:50 par 151.127.20.95 (discussion) (Objectif de l'atelier : Créer un protocole qui sera : : Amélioration du titre pour meilleur lisibilité du plan)

Aller à : navigation, rechercher

Les 25 et 26 mars 2017, nous nous sommes retrouvés à Béziers, à la Cimade

Déroulé du WE

sous forme graphique.

programme détaillé du WE

Souvenirs dans l'événement FB

Temps rétro-planning et team "support"

Présentation du rétro-planning et des différentes team

Temps de présentation de la plateforme de vote

Temps de restitution des ateliers

Atelier 1.1.1: organisation du tirage au sort (organisation pratique de la cérémonie à Paris et dans les circonscriptions)

Objectif de l'atelier : Créer un protocole

Celui-ci devra être :

  • Avalisé par l’officier assermenté ; détaillé et sérieux
  • Réaliste et réalisable dans le temps imparti (10h-14h)
  • “irréprochable” afin d’éliminer tout risque de problème, reproche ou attaque...

Notes :

  • Tous les candidat.e.s doivent être présent.e.s, en cas d’absence la candidature est annulée
    • à la seule exception des candidat.e.s DOM TOM et résidents établis hors de France (procuration établie en amont, prévoir formalités)
  • Au moins un membre de chaque groupe local pour faire connaissance avec le candidat tiré au sort pour leur circonscription à l’issue du tirage au sort, remplir les formalités administratives et organiser la venue à la préfecture et ouverture de compte.
  • Tous les noms des candidat.e.s seront tirés, pour définir titulaires, suppléant.e.s puis constituer la liste de réserve.

Éviter les anomalies

En cas d'anomalie dans le tirage, la conséquence la plus gênante et de devoir recommencer le tirage, ce qui n'est pas envisageable d'un point de vue timing. Donc les mesures pour éviter toutes anomalies sont :

  • Urnes verrouillées (cadenas ou collier)
  • Découpages en étapes bien définies
  • Tirer tous les candidats pour contrôler qu’aucun bulletin n’a été perdu/oublié/mis de côté.
  • Former/Informer les acteurs bien en amont pour en assurer un déroulement fluide
  • ...

Scrutateurs

Leur rôle est d’assister en tant que témoin officiel au bon déroulement de l'opération, ils doivent donc être présents de bout en bout.

  • ~10 scrutateurs semblent préconisés par l’agent assermenté.
  • Prévoir des chaises sur scène pour leur permettre d’assister au tirage et prévoir ravitaillement
  • Prévoir un poste d'accueil spécifique pour enregistrement nom, prénom, signature et “accompagnement”...

Accueil des candidats

Plusieurs postes/étapes :

  1. Filtrage/Sécurité : Permet de gérer le flux des candidat.e.s et de ne pas surcharger les étapes clés suivantes
  2. Identité : Vérification de l’identité, remise du bulletin et mise sous enveloppe par le candidat (si enveloppe nécessaire)
  3. Bulletin : Introduction du bulletin dans l’urne sous le contrôle de l’agent assermenté et émargement

==> Résultat de la simulation : 1 minute / candidat soit : 5H pour 300 candidats Ce temps par candidat semble difficilement compressible pour ne pas déshumaniser la chose et laisser le temps aux candidat.e.s pour “apprécier” cette étape solennelle...

Notes :

  • Les urnes F/H seront séparées, on peut prévoir 2 traitements distincts pour éviter tout mélange
  • Pour fluidifier on peut envisager de créer 3-4-5 files en parallèles (en se basant sur les n° d’identification des candidats et non sur leurs noms pour avoir une répartition équilibrée et/ou si la répartition F/H reste la même 1 file pour les femmes et 2 pour les hommes)
  • Il faut prévoir ~4 bénévoles par files :
    • Poste 1 : 1 personne
    • Poste 2 : 2 personnes
    • Poste 3 : 1 personne + Agent assermenté
  • Rappeler aux candidat.e.s de se munir de leur pièce d’identité (dès le poste 1)
  • Expliquer bien en amont le processus, pour améliorer la fluidité (rappel par mail aux candidats)
  • Prévoir un signalétique pour identifier les différents files
  • Prévoir les listings d’émargement, enveloppes et bulletins pour chaque files en fonction du numéro des candidats et de l’ordre alphabétique.
  • Créer un guide du bénévole : y ajouter règles de validité pour carte identité prolongée , ...
  • Message final après émargement : "Vous êtes officiellement candidat.e au tirage au sort."

Le tirage

Désigner aléatoirement les candidat.e.s investi.e.s et respecter la parité. Une introduction devra être faite pour expliquer la procédure à l’audience et en particulier le tirage préalable pour la parité. Déroulement global :

  1. Tirage du genre du premier candidat
  2. Tirages des titulaires par ordre de circonscription (selon n° officiel dept+num)
  3. Tirages des suppléant.e.s par ordre de circonscription
  4. Tirage des candidat.e.s en liste de réserve

Pour le tirage de chaque candidat.e :

  1. Annonce de la circonscription
  2. Annonce du genre “à tirer”
  3. Tirage de la candidate OU du candidat
  4. Dépouillement et annonce du nom, prénom et numéro du candidat
  5. Enregistrement du résultat du tirage (et affichages)

==> Résultat de la simulation : 30 secondes / tirage soit : 2H30 pour 300 candidats Même si on parvenait à réduire le temps imparti à chaque tirage à 20 secondes le temps total nécessaire serait encore de 1H40 pour 300 candidats...

En fin de tirage l’agent assermenté devra lire et faire signer un PV par les scrutateurs

Notes :

  • 3 urnes :
    • Choix du sexe F/H du premier tirage
    • Bulletins candidates
    • Bulletins candidats
  • Après le tirage : Prévoir un endroit calme (amphi ?) pour les formalités administratives et permettre les rencontres candidat.e/groupe locaux
  • Bandeaux jaunes pour signaler les candidats sélectionnés ?

Questions à aborder avec l’agent assermenté

  • Sur le bulletin : Nom + Prénom + Numéro identifiant (pour éliminer les d'homonymies)
  • Bulletins : Sous enveloppe (avec distinguo H/F?) ou pliage en 4 du bulletin ou urne opaque ?
  • Dans tous les cas ils doivent être standardisés et pouvoir être mélangés sans “ouverture”. (Le pliage peut créer des “accrochages” entre bulletins, +/- idem avec enveloppes)
  • Qui tire les bulletins ? À Strasbourg, c'est le notaire qui tirait. Avoir une personne-aide par urne peut faciliter le travail du notaire qui contrôle/annonce.
  • Les scrutateurs peuvent-il intervenir dans le processus ? Peuvent ils et elles s'absenter ?
  • Les urnes peuvent elles être déplacées ? Doivent elles être verrouillées ?
  • Vu les temps d’opérations un seul agent assermenté sera t’il suffisant
  • Chaque bulletin tiré doit-il être “consigné” et conservé ? Faut il marquer les bulletins ?

Atelier 1.1.2: organisation du tirage au sort (logistique)

Atelier 1.1.3: organisation du tirage au sort (animation)

Atelier 1.2 : comment poursuivre la campagne de recrutement des candidats? (2 sous ateliers dont 1 de 3 sous-sous-ateliers)

Sous-sous-atelier 1 : argumentaires pour lever les freins à la candidature :

Je n'ai pas accès à Internet ! Les groupes locaux peuvent venir en aide pour faciliter l'inscription et les bibliothèques fournissent des accès à Internet.

Je n'ai pas de légitimité ni ne suis compétent : un cours en ligne permet de se former et de mieux comprendre le fonctionnement des institutions. Une fois élu, il sera aidé par un coach financier et un psychologue pour l'accompagner au changement.

Comment compenser ma perte de revenu si je dois quitter ma profession ? Une indemnité est versée pendant le mandat, et à la suite du mandat, les députés peuvent s'inscrire à pôle emploi et recevoir une allocation.

Je ne veux pas être exposé, j'habite une petite ville : les circonscriptions attribuées aux candidats seront tirées au sort, ainsi, un candidat habitant Rennes peut être amené à se présenter à Montpellier.

Je ne suis pas disponible : il faut être disponible, c'est une condition indispensable.

Cela implique un trop grand changement de vie : le député #Mavoix sera aidé par un coach financier et un psychologue pour l'accompagner au changement.

Cela entraînera trop de changement dans ma vie de famille : pas de réponse !

Sous-sous-atelier 2 : Impliquer les candidats.

Impliquer les candidats de telle sorte que ce soient leurs avis qui permettent de recruter de nouveaux candidats.

Afficher, sur les réseaux sociaux directement le formulaire de candidature, plutôt qu'un lien. Ou l'imprimer pour distribution.

Se doter d'un pool de slogan : « toi aussi tu peux être député #Mavoix », « soit député, ça claque sur le CV »...

Sous-sous-atelier 3 : Vidéo des candidats

Profiter de la visite de l'Assemblée nationale pour produire une vidéo des candidats : nom, prénom, activité, la raison de leur candidature. La vidéo pourrait avoir comme titre : "Voyage en terre inconnue". "L'Assemblée nationale on n'y est jamais allé".

Sous-Atelier : Rebooster la visibilité des candidats et l'appel à candidature :

Simplifier le vocabulaire quand on aborde les nouveaux venus afin d'éviter de faire fuir.

Continuer à faire le buzz sur les médias sociaux, en travaillant des phrases d'accroche donnant envie de cliquer sur les vidéos et travailler également sur les heures et jours de diffusion.

Analyser le profil des candidats en place, voir ce qui est présent pour s'en servir pour trouver de nouvelles personnes.

Promouvoir le hangout du mardi pour convaincre : ceux qui ont candidatés sont le plus à même de convaincre de nouveaux candidats.

Vidéo : un jour, une voix. Des vidéos de citoyens (voix uniquement ?) dans la rue expliquant pourquoi il serait candidat;


Atelier 1.3 : rédaction profession de foi

Travailler à la fois la forme et fond : des mots simples, des phrases courtes et percutantes, éviter le "je". Une même profession de foi pour tous les députés. Discours positif, pas de dénigrement, pour se différencier. Faciliter la lecture de la profession de foi en y incluant "la méthode #Mavoix" (illustration présente sur le site web) ou une bande dessinée (pas de consensus sur ces derniers points).

Sur le fond : #Mavoix n'est pas un parti, pas un programme, c'est un engagement personnel : pour soi et pour les autres. Le député sera forcement local, car tout le monde est représenté. C'est une expérimentation.

Pas de paternalisme. Inciter à contacter un groupe local, le député #Mavoix sera un député élargi.

Faire tester ce document (avant le 10 avril) à des enfants notamment. Valider que le message est bien passé et recommencer jusqu'à ce que ça fonctionne. 2400 signes au maximum.


Atelier 2.1 : circonscriptions de l'étranger ( les enjeux, le timing, rédaction d'un scénario)


Atelier 2.2 : bricolages pour faire : visuels, affichages


Atelier 2.3 : idées et organisations pour "faire campagne" (2 sous ateliers)

Sous atelier 1 - restitution

Objectif : faire connaître #MaVoix au plus grand nombre

En plus des réseaux sociaux, ne pas hésiter à en parler beaucoup autour de soi (toutes les occasions sont bonnes)

Utiliser le mail aussi car les carnets d'adresses ne correspondent pas forcément aux "amis" des réseaux sociaux.

Avoir sa place face aux autres candidats

Faire campagne est un nouvel objectif, une nouvelle mission pour les "anciens" de #MaVoix.

Les circo ne se ressemblent pas, la stratégie de campagne est différente d'une circo rurale (5° de l'Hérault) et une citadine

Le territoire est vaste et les gens ont peu accès au numérique.

Difficulté à expliquer rapidement et précisément ce qu'est #MaVoix

Comment toucher les gens ?

Les contraintes : ce que l'on peut faire et ce qui est interdit.

Voir le kit de campagne : http://wiki.mavoix.info/images/6/6f/MAVOIX_en_campagne_v3.pdf

Bien noter que, plus on s'approche de la date du scrutin, plus les contraintes sont fortes.

La phrase clé : faire campagne autrement !

Phrases d'accroche : très utiles pour lancer la relation, si on accroche vite et bien, on interpelle et la discussion débute.

Voir les phrases d'accroche ici : http://wiki.mavoix.info/index.php/Phrases_d%27accroche_qui_marchent

Mettre les citoyens "en mouvement" : - soit par un tract vivant avec un coupon détachable de vote "oui", "non", "je m'abstiens" à déposer dans une urne chez un commerçant ou autre lieu

- soit via le jeu du vote par pancarte qui fait se grouper les citoyens en fonction de leur réponse (voir Beaubourg ... si quelqu'un a le lien ...)

Souci de rassurer les mandataires financiers sur l'atteinte du financement des frais engagés.

Comment réunir le financement ? (20 personnes qui parlent chacune à 10 personnes qui donnent 20€)

ou engagement du groupe local à collectivement financer le restant dû ?