Globale week-end des 7-8 octobre 2017 à Marseille

De mavoix
Révision de 17 octobre 2017 à 13:19 par A66 (discussion | contributions) (Inventaire des outils (partiel) : précisions en cours sur les outils)

Aller à : navigation, rechercher


l'événement facebook

la réunion globale précédente : Saint-Chinian 1-2 juillet 2017

(On n'a pas dit que c'était possible, on a dit qu'on allait le faire).

Sommaire

Objectifs du WE

- Croiser nos retours d'expériences sur l'aventure #MaVoix 2015-2017

- Imaginer une restitution de l'ensemble de nos apprentissages et retours d'expériences sous forme d'événement ouvert à tous en décembre prochain

Décisions prises

- hangout (lien hangout) tous les jeudis soirs à 21h pour organiser le week-end des 2-3 décembre - un wiki spécifique pour l'organisation du week-end (https://rex.maudry.fr )

Questions en suspens

- en dernier recours si vraiment besoin : repousser à une autre date. Note : Téléthon 8-9 décembre

Samedi matin : Les comptes-rendus des groupes locaux

A partir de retours d'expérience transmis par plus d'une douzaine de groupes locaux, il a été possible de réaliser une "carte" de synthèse.

Ouvrir la carte sur internet (possibilité d'ouvrir et fermer les différents noeuds de la carte - plus lisible)

Ouvrir la carte sous format pdf (complet mais avec tous les noeuds ouverts, plus difficile à lire)

Montpellier, Paris, Paris-Nord, Annecy, Béziers, Hérault-5, Rennes, Lille, Sommières-Gard 2, Français de l'étranger. (ici, mettre un lien vers votre compte-rendu)

Retour de Manon sur son étude

"Étude de sociologie" (en cours et loin d'être finie pour l'instant :-)), sur 5 grandes questions relatives à la vie interne du collectif pendant les deux dernières années :

  1. Horizontalité, auto-gouvernance et décentralisation
  2. Logiques d'inclusion/exclusion : les femmes
  3. Profanes et politique
  4. Engagement et rétribution
  5. Relations aux champs périphériques : le champ médiatique.

L'idée est de confronter la réalité du champ politique et des théories dominantes de sociologie politique, avec la réalité de la vie interne du collectif (exit de toute discussion autour du "projet électoral" porté et des implications historiques & philosophiques qui en découlent).

Très très bref résumé (celui présenté lors du WE) ici : http://wiki.mavoix.info/images/8/86/Résumé_enquête.pdf (désolée je n'ai pas encore eu le temps de le taper au propre, mais ça fera l'affaire pour l'instant :-))

Si certains veulent participer aux enquêtes individuelles / relectures (attention c'est un piège, j'espère que vous disposez de beaucoup de temps et de patience) / etc : contactez moi MERCI ❤️

Samedi après-midi : Retours d'Expérience (REx) thématique.

  • Gouvernance, modes de décision
  • Dynamique de groupe, motivation et freins à la motivation (Odile)
  • Communication et rapport aux médias (Hai-Dang)
  • Outils informatiques (Colin, Cyprien, +1, Athanaël)
  • Financement, comptes de campagne (Thierry)
  • Transmission (JB)
  • Réponse aux questions sur le rôle de député, formation pair à pair, etc. (Isabelle)

1-Gouvernance, modes de décision

L'objectif de cet atelier est de décrire le mode de fonctionnement en terme de gouvernance et de modes de décisions qui a été le nôtre durant les deux années d'expérimentation. De faire émerger des ressentis de ce qui a marché ou moins bien marché. D'essayer de théoriser ce qui s'est passé pour voir si on peut mettre des mots et des concepts dessus.

L'horizontalité : un élément structurant de l'expérimentation

#MaVoix vise à apporter une dose de démocratie directe à l’assemblée nationale en faisant élire en juin 2017 des citoyen.e.s volontaires, formé.e.s et tiré.e.s au sort qui voteront pendant 5 ans sur toutes les lois comme leurs électeurs le décideront. Pour atteindre cet objectif, l’expérience s’appuie depuis ses débuts sur un petit nombre d’éléments structurants et notamment un fonctionnement horizontal, sans parti ni structure.

Co-construire l’action au moyen d’un processus itératif

Dans le cadre d’un planning imposé dont l’échéance est juin 2017, l’action s’est co-construite depuis l’été 2015 par itération et maturation. Lorsqu’un nouveau pas doit être franchi, lorsqu’un nouveau problème doit être résolu, la question est posée, il y a discussion dans différents espaces, dans différents temps, documentées à chaque fois par des compte-rendus accessibles par tous. Il y a peu à peu maturation. Et des solutions émergent devenant évidentes pour le groupe et s’instaurant dans la culture commune. Quitte à se tromper et à corriger la trajectoire ensuite. Parfois, comme dans le logiciel libre, il peut y avoir plusieurs variantes qui sont mises en application, la vigilance étant alors de bien documenter chacun de ces cheminements pour pouvoir par la suite analyser, comparer... Mais il n’y a pas de vote majoritaire pour imposer un unique point de vue sur telle ou telle question.

Quelques ressentis par rapport à ce fonctionnement horizontal et itératif

Ressentis positifs :

  • grande efficacité
  • le calendrier a structuré l’action
  • le mode expérimental apprécié
  • l’horizontalité inter-groupe a été très approfondie (grâce entre autres aux « hangout » hebdomadaires)
  • véritable apprentissage individuel d’avoir confiance dans le groupe, de prendre conscience qu’on ne peut pas tout maîtriser

Ressentis négatifs

  • certaines frustrations individuelles, impression que des décisions ont été prises par d’autres
  • problème du temps libre, ce fonctionnement a peut-être desservi ceux qui n’avaient pas le temps ou les moyens de s’investir
  • parfois opposition ressentie entre des fils de décisions à distance et des décisions prises en présence
  • des personnes ne savaient pas qu'elles étaient autorisées à prendre des initiatives, à décider

Améliorations possibles

  • améliorer l’accès et la lisibilité des étapes de discussions et d’argumentations qui ont amené à tel ou tel choix
  • le rendre lisible notamment pour les nouveaux arrivants
  • la possibilité de « forker » (expérimenter un choix différent en parallèle) n’était peut-être pas assez lisible et a été finalement peu utilisée

Organisation découlant de ce fonctionnement

Ce modèle de fonctionnement par processus itératif a engendré une organisation particulière particulièrement souple pour répondre aux problèmes posés par l'action s'articulant autour :

  • des espaces et des temps d'échanges et d'action en présence et à distance, synchrone et asynchrone (ex. forum sur internet, hangouts hebdomadaires, we globaux chaque trimestre, réunion de groupes locaux hebdomadaires...)
  • différents outils d'animation et de coordination testés

un retour d'expérience sur ces espaces et temps d'échanges présentiels et à distances et sur les outils d'animation et de coordination testés seraient intéressant mais n'a pas pu être fait durant l'atelier

Ce fonctionnement amène à l'exercice de sa responsabilité individuelle

réflexion à creuser

#MaVoix, un fonctionnement stigmergique ?

Avec du recul, si on essaye de théoriser le fonctionnement de l’expérimentation #MaVoix, ce dernier pourrait se rapprocher d’un fonctionnement dit « stigmergique ».

A propos de ce concept, nous nous appuierons sur les travaux de Lilian Ricaud, chercheur, formateur ayant une approche écosystémique de la coopération. Quelques éléments de définition de la stigmergie :

La stigmergie est un mécanisme de coordination indirecte qui permet la construction de structures très performantes dans des environnements hautement complexes et changeants. Si la stigmergie a été à l’origine observée dans la nature, des travaux récents montrent l’ubiquité et la productivité de ce mécanisme.

Il y aurait 11 éléments clés pour rendre possible la stigmergie dans une organisation :

  • les actions doivent laisser des traces perceptibles
  • large ouverture : transparence et accessibilité des données a priori
  • réutilisation : usage de licences libres
  • mécanisme de contrôle a posteriori
  • grand nombre et grande diversité des agents
  • auto-allocation des tâches
  • croissance organique et division en nœuds
  • gérer les tâches critiques
  • accepter et faciliter les branches de projets développés en parallèle
  • des règles d’interactions simples
  • une intention commune autour d’un objectif prépondérant

Il semblerait que certains de ces éléments clés se retrouvent dans le fonctionnement de #MaVoix comme par exemple :

- les actions doivent laisser des traces : Traces transitoires : diffusion en live des rencontres, publications des actions des différents groupes sur facebook ; Traces persistantes : publications de compte-rendus des We globaux et des hangouts, documentation des actions sur le Wiki de MaVoix, rédaction d’un kit/boîte à outils se complétant au fur et à mesure de l’avancée de l’expérimentation

- large ouverture : transparence et accessibilité des données a priori. Un effort a été fait dans #MaVoix pour rendre accessible les données notamment au travers des comptes-rendus des travaux réalisés lors des WE globaux ou des hangouts. De même sur l’aspect financier de la campagne. Possibilité de retrouver les fils de discussion et d’échanges sur le forum. Sur le wiki, visibilité des différentes tâches.

- usage des licences libres : Quelques initiatives de mettre certains éléments comme le kit/boîte à outils en licence Creative Commons by sa, réflexion plus poussée sur le code libre des outils de vote développés

- auto-allocation des tâches. Aspect très particulier et intéressant de la démarche MaVoix avec autonomie et liberté d'agir tant individuelle qu'au niveau des groupes locaux.

- gérer les tâches critiques (avec possibilité d'un autre type de fonctionnement si besoin). Aspect qui aurait pu être amélioré dans MaVoix pour éviter certains difficultés comme pour la signature du bon à tirer pour l'imprimeur ou des tâches liées aux comptes de campagnes.

- accepter et faciliter les branches de projets développés en parallèle. Ce qu'on appelle "forker". On en a pris conscience au fur et à mesure dans MaVoix de la nécessité de cette possibilité-là. Elle aurait pu être mise en œuvre par exemple sur le tirage au sort (TAS national pour certains ou TAS local pour d'autres) ou sur la rédaction de la profession de foi.

- des règles d'interactions simples : on voit que les postures de bienveillance et de respect des paroles des autres ont été fondamentales dans le fonctionnement de #MaVoix

- l'intention commune autour d'un objectif prépondérant. C'était pour nous la nécessité d'intégrer une dose de démocratie directe à l'assemblée nationale.

Pour en savoir plus sur la stigmergie :

2-Dynamique de groupe, motivation et freins à la motivation

Nous avons cherché à connaître ce qui a amené les contributeurs à s'engager dans MaVoix, mais aussi ce qui a pu constituer un frein à cet engagement.

Ce qui a motivé et a permis à cette motivation de perdurer

  • Le moment de la "rencontre" avec l'idée de MaVoix est souvent évoqué à l'aide d'une réaction émotionnelle forte : tout à coup, une idée fait écho à un besoin, à des valeurs, ça vient remplir une carence collective... Cela génère de la joie, de l'espoir et du soulagement.
  • Le fait que ce soit à la fois un projet à construire ensemble, et en même temps qu'il a vite été possible de s'appuyer sur une organisation fiable et l'expérience des autres. Il a la notion de Faire, de ne plus être dans la théorie.
  • La présence de ces "autres", du groupe reste une motivation permanente, d'autant plus que personne n'a été vraiment dupe de l'enjeu final : la joie est communicative. L'expérience des autres sur le terrain nous motive : on fait ensemble, on construit un truc ensemble. Et on suscite aussi de son côté de l'enthousiasme chez les autres, et ça nous booste.
  • Le travail se fait dans le respect des différences et donc des complémentarités : chacun fait ce qu'il peut et ce qu'il veut. On ne ressent jamais de culpabilisation. On se sent utile, valorisé.
  • Le plaisir de s'engager dans quelque chose de concret, de la coconstruction. On ne rentre pas dans des "trucs politiques" très pointus, on agit. Le jalons des dates à respecter a été sécurisant et contenant. Le processus est riche.
  • Chacun se sentait légitime de participer à ça. Il y avait quelque chose d'initiatique qui permettait de démystifier la politique. On a l'impression qu'on y a droit. C'est une affaire collective, vivante, humaine, expériencielle : "Enfin, je suis acteur".
  • La formation en interne est un vrai facteur de motivation, mais aussi le fait d'informer les citoyens.
  • C'est une expérience riche de sens. Et en même temps, une évidence.
  • La notion d'absence de leader fait sens aussi. On n'est pas là pour suivre quelqu'un, mais pour prendre ses responsabilités.
  • L'ADN de MaVoix est en cohérence avec les personnes rencontrées dans la réalité, qu'il s'agisse des contributeurs, mais aussi des personnes que l'on rencontre lors des tractes dans la rue.
  • L'expérience a dépassé son cadre initial, elle a été vécu par certain comme un déclic personnel, professionnel, individuel : "J'ai retrouvé ma personnalité, ma parole", dit l'une des contributrice.

Ce qui a pu constituer un frein à la motivation ou à l'engagement

  • Le "trac du traçage" : la peur de se confronter aux autre, d'aller au devant des personnes ;
  • La crainte de se retrouver entre "soi", dans un milieu social spécifique : la question de la présence des milieux populaires se pose : se rappeler que se retrouver dans un bar peut représenter un frein financier pour certaines personnes (mais aussi le prix des déplacements, des actions). La question de l'accessibilité a été posée plusieurs fois : penser à s'ouvrir, à être dehors, visibles. La rue est un super outil... Attention à nos habitudes de confort.
  • Quelques éléments font aussi peur au sein de l'ADN de Mavoix : la morale du candidat qui a été tiré au sort.
  • Comment faire d'une manière générale pour que les autres prennent leur responsabilité ? La question de l'engagement confronté à nos contraintes de vie se pose régulièrement. Nous n'étions pas très nombreux dans les groupes : il a pu y avoir de l'essoufflement, voire de l'épuisement. Cela a pu impacter notre vie familiale, au sein des couples... Les personnes impliquées pouvaient se sentir leader malgré elles, car elles avaient le plus de connaissances, ou juste envie de faire bouger les choses. Certains ont pu ressentir un sentiment de frustration devant le fait que certains venaient juste "en touriste".
  • La recherche des financements a pu devenir un problème central, certaines personnes ayant du mal à parler de ça...
  • Le contexte sécuritaire de l'espace public a pu parfois amener de la complexité pour créer des événements ;
  • Il a aussi pu y avoir de la démotivation lorsqu'il y a eu les problèmes par rapport aux outils de propagande (problème des enveloppes avec les professions de foi, des bulletins de vote non présents dans le bureau de vote) ;
  • Le vide après les élections n'a pas été si simple pour certains, qui ont connu une petite déprime "post-partum".

3-Communication et rapport aux médias

L'objectif de cet atelier est de lister les moyens mis en place en terme de communication et les sollicitations qui ont pu survenir au cours de ces derniers mois.

Un bilan des actions menées est dressé.

Moyens mis en place

  • Site internet
  • Graphisme
  • Vidéos (Les Parasites, etc...)
  • MOOC
  • Facebook
  • Twitter
  • Tractage / Marché / Terrain
  • Organisation d’événements : concerts, vide-greniers
  • Clean tag
  • Profession de foi
  • Affichage
  • E-mailing

=> nombreux outils de communication

Diffusion dans les médias

  • Presse écrite
  • Reportage télé (D8, France 3, Arte)
  • Reportage radio (France inter…)

=> très positif lorsque les journalistes ont réalisé les démarches d'investigation

Sollicitations

  • Questions/Messages via Facebook Messenger (Page des français de l’étranger entre autres)
  • Presse écrite / Demande  de photo, demande d’interview, question de qui est le candidat ?
  • Télévision, Radio

=> renvoi des personnes / journalistes vers https://www.mavoix.info/comprendre/mavoix-et-les-medias/

Le bilan est le suivant :

Points ++

  • Tous les outils développés jusque-là étaient très performants
  • Côté humain, bouche à oreille, capillarité (constat : réseau interne marche le mieux)

Points --

  • LE TEMPS !!
  • Ne pas avoir pu donner la possibilité de faire connaître #MAVOIX à chaque électeur au moins une fois avant le 1er tour des élections
  • La diffusion de la vidéo des bouches à plus grande échelle aurait été possible (via la campagne officielle) si on avait eu 75 candidats

[Pour rappel, #MAVOIX repose sur une stratégie d’émergence locale et certains facteurs (maturité, ancienneté, financement…) ont fait que le quota de 75 candidats n'a pas été atteint]

Réflexion à mener sur les réseaux sociaux

  • Fragmentation des pages Facebook n’a peut-être pas été la meilleure stratégie (moindre visibilité des groupes locaux)
  • Compte Twitter #MAVOIX peu actif

Perspectives

  • Continuer à développer la visibilité via les réseaux sociaux et les outils déjà mis en place
  • Continuer à être notre propre média en organisant des réunions publiques, des événements locaux, etc...
  • Trouver une diffusion nationale plus large
  • Travailler sur différents types de tracts (capter l'attention sur 2 / 10 / 30 minutes ne nécessite pas la même approche)
  • Travailler à des réponses collectives en vue de sollicitations écrites

4-Outils informatiques

Notes temporaires :

  • Dans l'objectif de transmission/libération des "enseignements" de cette expérience il faut certainement relire et réécrire cette production pour la conformer à cet objectif. Ainsi certains éléments seront inutiles (ex : liste des points à améliorer sur l'"outil dons") et d'autres sont à enrichir, même si cela n'a pas été fait (ex : unifier le SI, carto des services, plan de fin d'activité)... Ainsi au delà du bilan un travail de rédaction semble nécessaire afin de pouvoir éditer un guide de conseils plus général... 
  • Regarder le processus de migration des outils utilisés par la France Insoumise
  • Numerique
  • Team/Outils numériques

Rappels sur l'orientation de la démarche

L'ADN et l'objectif de l'expérimentation #MAVOIX imposait une démarche saine tendant toujours vers la transparence, l'ouverture et la sécurité.

Ainsi il a toujours été privilégié l'usage d'outils libres, les codes développés spécifiquement ont été rendus libres eux aussi. Cela se traduit par l'usage de multiples outils, chacun répondant à un usage spécifique.

Afin de protéger les utilisateurs et leurs données aucun "logiciel-mouchard" n'a été mis en place et les données utilisateurs - parfois très sensibles - ont été protégées au mieux en veillant à ne confier aucune de ces données à un acteur tiers, à utiliser autant que possible le chiffrement et ultimement à les détruire une fois inutiles.

Un inventaire des outils et des contacts en charge a été édité et mis à disposition sur le wiki.

Enfin une stratégie de sauvegarde des données et systèmes a été mise en place pour assurer la stabilité et la résilience des services.

Inventaire des outils (partiel)

  • Open source hébergé
    • Site (wordpress)
    • Wiki (MédiaWiki)
    • Forum (Discourse)
    • ?? Framacarte -> cf Julien FondRetour en cours
    • ?? Monitoring -> cf Loic DacharyItw en cours
    • Chat -> (https://rocket.chat/) cf Colin MaudryUniquement utilisé par le groupe rennais.
    • ?? Discord ? -> Tutoriel Discord
    • DuraLex et SedLex
    • Cocorico
  • Outils ad-hoc https://github.com/MaVoix
  • Médias sociaux et plates-formes tierces
    • Facebook
      • Communication "générale"
      • Gestion d’événements
      • Messenger (en particulier pour les français de l'étranger)
      • Il faut chercher une alternative de gestion d’événement peut être en lien avec un autre outil (le forum par exemple) ou via un serveur de calendrier synchronisable avec de multiples clients via un protocole courant.
    • Twitter
    • Flickr
    • Youtube
    • Google Hangout Outil clef ! Intégration des "nouveaux", organisation et coordination, rythme l'action...
      • Choix dicté par des problématiques ergonomiques (hangout est "plugn'play là où les alternatives ne semblent pas encore aussi matures) et de charge (avec hangout 25 personnes pouvaient participer)
      • Il faut se demander si la vidéo est indispensable, chercher une alternative peut être en peer2peer et via webRTC
      • Alternatives libres à étudier : Jitsi et Ekiga
    • ?? Slack -> ???
    • Email : mavoixjuin2017 [at] gmail [dot] com
Coûts
  • Serveur 1 : Site, wiki, ... : 
  • Serveur 2 : Dons, candidatures... : ~10€/mois (Via un contributeur)
  • Hangout : Coordination: 8€/mois (Via un contributeur)
  • Nom de domaine : ~10€/an/domaine (sans doute autour de 50€/an s'il y a non seulement .info mais aussi plusieurs autres tld : .fr, etc.)

Bilans et projections

Emailings

Des problématiques de classement en spams semblent avoir été rencontrées (quid des causes : DNS ?)

Serveur 2
  • Prise en charge du coût, de la maintenance et de la gestion
  • Sauvegarde chiffrée non automatisées
  • Prévoir un plan de fin d'activité pour anticiper et simplifier la suppression des seules données sensibles
Collecte/Ventilation des dons

Pour rappel dans l'état actuel de la loi l'encaissement de dons via un tiers est interdit, cela exclue donc la mise en place d'un paiement CB via un prestataire type Paypal. L'unique solution aurait été de mettre en place des paiements CB individuels pour chaque mandataires cela resterait possible mais impliquerait des développements spécifiques (pour chaque mandataires et systèmes bancaires) et un financement des frais.

Points perfectibles
  • Gestion des profils et des mots de passe retardant la gestion par certains mandataires : Détail et répartition des rôles ainsi que l'attribution de compte et la gestion des mots de passes sont à re-étudier
  • Édition d'une doc/guide permettant une appréhension plus rapide et donc une meilleure adoption de l'outil par les mandataires
  • Gestion des montants : La problématiques des décimales/arrondis doit être adressée pour éviter les ouvertures/fermetures aux dons sur les circo approchant du montant cible
  • Gestion des "dons traînants", la plate-forme enregistrant uniquement des promesses de dons certaines promesses ont tardé à se transformer en don réel. Une réflexion est nécessaire pour arrêter une règle fixe et la coder ou pour informer et laisser la mains aux mandataires.
  • Gestion des budgets globaux : revoir l'interface pour offrir plus de possibilité de contrôle aux mandataires
  • Ergonomie des "pages listes" la logique actuelle de présentation sous forme de listes (candidats/circos/dons) est +/- valable avec 43 circonscriptions, mais serait vite rendue inutilisable avec plus d'éléments. Utiliser une cartographie "interactive" et/ou un sélecteur-filtre et/ou un champs libre en auto-suggestion peut permettre de solutionner cette problématiques à venir. Pour une carto le fond de carte serait perfectible en éliminant peut être quelques détails et en supprimant les frontières des circo non concernées par une candidatures #MAVOIX

TODO

  1. Finaliser l'inventaire des services, la récolte des bilans et des éventuels points perfectibles, répertorier les coûts
  2. Recherche sur les alternatives sur les outils clefs délégués à des plates-formes tierces (FB pour la gestion events et Hangout pour les échanges type conf)
  3. Pour les développements spécifiques il faut tenter d'unifier le système d'information (SI) pour assainir la démarche (exemple sur la partie présentation des candidats et groupes locaux, les sources de données étaient multiples et donc pouvait présenter des informations contradictoires) :
    1. Pour l'utilisateur lambda : Informations concordantes et claire
    2. Pour l'utilisateur #MAVOIX : Publication simplifiée des données
    3. Pour les techniciens : Maintenance, sauvegarde et passage de relais simplifiés
  4. Compléter les docs/guides d'usage qui serviront également de "cahier des charges" pour les versions antérieures
    1. Usage de l'outil de collecte de dons à destination des mandataires
    2. Cartographie des outils à destination de tous
    3. Starter kit (de la découverte à l'engagement)
    4. ...
  5. Réflexion globale et commune à mener avec la com' pour aborder et envisager le site internet et la com' selon :
    1. Différents public : Découvrant, volontaire, candidat à la candidature, mandataire, ...
    2. Différents temps : Temps froids et temps chaud en parallèle des temps de campagne...

5-Financement, comptes de campagne

...

6-Transmission de l'expérimentation

Dans cette section, trois points sont rassemblés :

  • Enrichissement du document "#MAVOIX en campagne V3", qui a servi de guide écrit pour la campagne législative,
  • Transmission de l'expérimentation à deux niveaux :
    • Comment nous avons transmis la connaissance #MAVOIX aux nouveaux contributeurs/trices au cours de la campagne
    • Comment nous allons témoigner de l'expérimentation globale pour la verser au bien commun.
  • Tableau comparatif de #MAVOIX dans les institutions de la Vème République.

La base

L’objectif de notre atelier :

Proposer l’enrichissement du document pour qu’il serve à transmettre l’expérimentation #MAVOIX : notre trace, notre contribution au bien commun.

L’esprit choisi étant :

#MAVOIX s’insère dans un contexte, un foisonnement d’initiatives démocratiques, de réflexions et autres. C’est un apport au monde, composé de différentes briques que nous voulons rendre publique de la manière la plus complète, voire exhaustive possible. Nous témoignons de l’expérimentation #MAVOIX.

Etat des lieux

Le document servant de base, “#MAVOIX en campagne V3” est disponible sur le site internet, dans la rubrique “ressources / 100 pages pour comprendre #MAVOIX” :

http://wiki.mavoix.info/images/6/6f/MAVOIX_en_campagne_v3.pdf

Ce qu’il contient déjà, ce sont 4 parties :

  1. Les principes de #MAVOIX
  2. Les outils de partage et de co-construction
  3. La campagne législative de juin 2017
  4. Après juin 2017.

Notre proposition

Utiliser “#MAVOIX en campagne V3” comme une base.

Ce document a été construit pour servir de guide à la campagne législative de 2017.

Enrichissons le, transformons le pour qu’il rende compte des actions, des réflexions, de la diversité et de l’expérimentation #MAVOIX.

Nous ne préjugeons pas du format final qui sera présenté et rendu public en décembre : nous proposons simplement que ce document soit enrichi autant que possible, quitte à ce qu’il fasse 400 pages (il en fait déjà une centaine) ; nous avons un mois pour le compléter. Une fois ceci fait, on pourra imaginer et combiner tous les formats que l’on veut : synthèse en 10 pages, conférence, vidéo longue, vidéos courtes, etc.

Quelques principes simples à suivre :

  • Tendre vers l’objectivité : parler des réussites, mais aussi des échecs.
  • Varier les formats : récits collectifs, témoignages individuels, données factuelles afin d’éviter une rationalisation trop grande.

La réorganisation du plan

Sous-titre proposé :

“On aimerait enseigner tout en étant encore à l’école”.

Introduction : notre déclaration d'intention (nous livrons notre expérimentation au bien commun).

I) La base

On est en 2015, quels sont les constats faits, les éléments posés sur la table pour commencer #MAVOIX ?

Intégrant le tableau sur le comparatif de #MAVOIX dans les institutions de la Vème

Puis, chacun des éléments du cœur conceptuel est une partie, organisée en :

1.   La base théorique, la réflexion

2.   Sa mise en pratique :

a.           En 2016 : actions, leçons, ressentis

b.           En 2017 : actions, leçons, ressentis

Le reste du plan en découlant ainsi :

II) La non-personnification

Constat, parti pris : non concurrence entre les membres, incarnation par chacun (prises de parole).

Qui a donné les trois autres parties :

Rapport au média, structure horizontale, TAS

III) Rapport aux médias

Constat, parti-pris, déclaration aux médias, prise de parole en public

REX : 2016 /

2017 : règle spéciales de FB

IV) Structure horizontale

Constat des partis classiques : pyramidisation, confiscation des responsabilités et des connaissances

Parti-pris : intelligence collective, distribution, organisation en groupes locaux, auto-allocation des tâches

2016 : monter un groupe local

2017 : monter plein de groupes locaux et les coordonner

V) Tirage au sort

Constat : histoire avec les Grecs,

Parti pris : permettre à tout le monde d’être candidat

REX : 2016, pression particulière sur les candidates potentielles

2017 : candidature en ligne, tirage au sort national

VII) Microfinancement

Constat : dérives du financement public de la politique

Parti-pris : financement par petits dons particuliers, limitation des moyens

2016 : collecte, obligations mandataires

2017 : plateforme de dons, entraide mandataires

VIII) Logiciel libre

Constat : Civic Techs privées, inspiration Wikipédia

Parti-pris : logiciel libre, notamment notre utilisation (framasuite, vs FB et Hangout)

2016 : développé : site, wiki, forum

2017 : développé : je m’affiche, plateforme dons,

IX) Formation P2P

Constat : confiscation des connaissances, “sachants”

Parti pris : expertise distribuée, regard de néophyte

2016 :

2017 : MOOC

X) Culture du mouvement

Constat : oppression des structures, hiérarchies, habitudes et représentations

Parti-pris : horizontalité, communication inclusive, culture du “faire”, langage simple, bienveillance

2016 : mise en place et leçons

2017 : transmission, vie, leçons

XI) Élections

Constat : pas de réclame du vote, déconstruire des mythes

Parti-pris : se confronter au réel

2016 : situation, résultats

2017 : situation, circonscriptions, résultats

Remerciements

Leçons des siècles passés, inspirations étrangères, présentes.

Futur

Réflexions ouvertes, pistes à date

Travail à faire :

Ce REX est fait pour être utilisé le week-end des 2 et 3 décembre, à Paris, lors de la restitution publique. Il doit donc être complété de la manière la plus complète possible d’ici là, voire, si possible, être envoyé (ou sa synthèse) en amont, avec les invitations.

1.   Terminer le plan

2.   Faire circuler le plan jusqu’à validation collective

3.   Compléter le document avec l’existant (contenu actuel du doc)

4.   Intégrer les autres contributions (ateliers)

5.   Faire valider le contenu

6.   Se poser la question de la forme : comment présenter ?

7-Réponse aux questions sur le rôle de député, formation pair à pair, etc.

Cet atelier a été constitué suite à des questions pointues d'ordre juridique auxquelles certain.e.s n'ont pas pu répondre avec les informations données dans les MOOC ou en ligne. Nous n'étions que trois dans l'atelier et donc peu nombreux pour apporter des éléments sur lesquels capitaliser. Par contre, il a été retenu que les citoyens, lors des marchés et autres rencontres, étaient avides d'informations et souhaitaient accéder à de plus amples informations sur nos institutions et leur fonctionnement ainsi que sur le rôle de nos élus. D'autres retours ont été fait concernant le Code Électoral et le fait que nous n'ayons pas forcément toutes les informations nécessaires afin de réagir rapidement lors des élections (présentation du PV afin d'inscrire les dysfonctionnements, etc.). Montpellier pensait proposer des ateliers de formation des citoyens pour les informer sur ces sujets.

D'un autre côté, ne pas avoir la posture du sachant a permis également d'instaurer de véritables discussions "entre citoyens" et a pu parfois même donner l'envie d'aller en savoir plus ensemble ce qui est une véritable démarche d'empowerment. De plus, est noté la force du collectif, il y a toujours quelqu'un qui a un élément de réponse dans un grand collectif, d'où l'intérêt de la formation pair-à-pair. Enfin, il est à noté que bien montrer que c'est une expérimentation permet de mieux accepter de ne pas savoir...


Dimanche matin : brainstorming sur les personnes à inviter

  • Nos proches
  • Les députés
  • Conférenciers qui ont contribué
  • Cynthia Fleury
  • Ghislaine Lefevre
  • Dominique Cardon
  • Dominique Rousseau
  • Loïc Blondiaux
  • Birgitta Jónsdóttir
  • Donateurs /trices
  • Prêteurs de lieu
  • Castelbajac (tag Yacine)
  • Valentine Oberti
  • Cyril Dion
  • Les Colibris / Pierre Rabhi
  • Vincent Verzat
  • La Belle Démocratie
  • Armel le Coz
  • De gens qui sèment
  • Stade Citoyen
  • Michel Bowens
  • Flore Vasseur
  • Edouard Baer
  • Guillaume Meurice
  • Frédéric Fromet
  • Les Parasites
  • Candidats #MAVOIX / Volontaires TAS
  • La Télé Libre
  • Frédéric Lenoir (philosophe)
  • Elizabeth Badinter
  • Elise Lucet
  • Framasoft Acropolis
  • Projet Arcadie
  • Éducation populaire
    • La ligue de l’enseignement
    • Les petits débrouillards
  • Conseils citoyen (quartiers populaires)
  • Inspirations philosophiques (Nuit debout, Comité invisible)
  • Un abstentionniste
  • Une personne qui est contre la démocratie directe
  • Franck Lepage
  • Marie-Monique Robin
  • Joe Spiegel
  • Michel Onfray
  • Caroline de Haas
  • Datagueule
  • Médias participatifs
  • Joël l’Abbé (sénateur)
  • Commonspolis
  • Education civique + élèves
  • Chercheurs praticiens sur la coopération
    • Lilian Ricaud
    • Michel Cornu
    • Laurent Marseault
  • Regards Citoyens
  • Anticor
  • Yann Richet
  • Étienne Chouard
  • European lab (organisent conférences)
  • Les Fralib
  • Suzanne Tallard
  • ATD quart monde
  • Café citoyen Aix
  • Équitable café
  • Richard Martin théatre Torski (Trotsky)
  • Organisateurs de la fête des possibles / Alternatiba
  • Membres des partis politiques
  • Club de Budapest
  • Participant à The Voice
  • Edwy Plenel
  • Le choix commun
  • Marianna Oterro (film l’Assemblée)
  • Réalisateur de “Sors toi les droits”
  • Francis Dupuy Deri
  • Daniel Gaxie
  • AFUL
  • April
  • Quadrature du Net
  • Les exégètes amateurs
  • Richard Stallman
  • Anne Barth
  • JR (street artist)
  • Université du Nous
  • Oui Share
  • Parti Pirate
  • Engage
  • Makesens
  • Institut des futurs souhaitables
  • Les Barbares
  • ((Jean Rochefort))
  • Marine Billet (Love and other fundamentals)
  • Mélanie Laurent
  • Marc de la Ménardière
  • Stéphane de Groodt
  • Roger Bernat
  • Des personnes des listes participatives qui se construisent pour les prochaines municipales


Dimanche matin : préparation week-end 2-3 décembre

Quatre groupes travaillent en parallèle sur le fond et la forme possible d'un week-end restitution large et ouverte de l'expérience MaVoix (2015-2017)

Groupe 1 : compte-rendu

Samedi 10h - Dimanche 16h 2 et 3 décembre, à Paris

Contenu

  • Projections de la vidéo
    • des bouches
    • Tu veux être mon député
1. Pourquoi MAVOIX
  • historique
  • racines
  • valeurs / pratiques / outils
    • partage du savoir
    • formation pair à pair
    • pédagogie citoyenne
    • empowerment
    • Proverbe hopi
Gouvernance
  • fonctionnement horizontal
    • inclusif
    • liberté
  • émergence locale / bottom-up
  • Logiciel libre
Formation pair à pair
  • MOOC
  • échanges avec les citoyens
  • Logiciel libre
Communication avec extérieur
  • futurs contributeurs
  • médias
  • sur les marchés
  • avec nos proches
Candidatures et tirage au sort
Financement
  • petit budget
  • 100% dons (pas de financement public)

Groupe 2 : compte-rendu

Fond

(Patrice, peux tu m'aider à restituer notre travail? Merci, David)

Forme

Comment "inviter" les parties prenantes que nous souhaitons accueillir/convier ?

Il nous semble nécessaire de travailler la forme de cette "invitation" .

D'ailleurs allons nous "inviter" ou "convier" ? Comment dépersonnaliser cette "invitation" ? Comment l'aborder vis-à-vis des différentes parties prenantes ? (médias, experts, associations, groupes, citoyens.nes.)

  • Proposition de réaliser une vidéo d'"invitation" qui:
    • reprend le format des "bouches" (> inviter ? ou convier ? partager ? vivre ? exercer ?)
    • résonne avec l'ADN de #MAVOIX (expérience, restitution, communs, etc...)
    • ne sera pas différente entre les différentes parties prenantes.
La date

La question de la proximité de l'évènement est posée au sein du groupe de travail. Pas de remise en cause lors de la restitution au groupe.

L'organisation du WE du 2-3 Décembre
  • Proposition de relancer les Hangouts du jeudi soir en les dédiant à l'organisation du WE du 2-3 Décembre.
  • Proposition de création d'une page WIKI dédiée à l'organisation. Page type "Gare Centrale" qui permettrait de nous diriger vers d'autres pages/ressources dédiées à des sujets particuliers de l'organisation (lieu, animation, logistique, contenu des évènements du WE, financement participatif, invité.e.s, etc...)
  • Le lieu: vu les discussions de notre groupe sur le fond, nous ressentons le besoin d'un lieu multi fonctionnel (plénière, ateliers, expos, tribunes d'expression, etc...). Ceci dépendra aussi des lieux disponibles et "accessibles".
Propositions de formats de restitution de l'expérience lors du WE de Décembre
  • Refaire une vidéo
    • sur le format de celle déjà réalisée avec des gens/citoyens.nes qui se déplacent pour exprimer/matérialiser leur vote à chaque nouveau dépôt de loi.
      • lien à retrouver/ajouter
    • le format "Pendiento de Voto" est aussi proposé
  • Restitution de l'expérience #MAVOIX de sa genèse (ou du début de la campagne? autre point de départ?) jusqu'à l'élection législative ? à travers une mise en situation/scènette.
  • Expo photo qui pourrait recueillir, au départ, une photo par contributeur.trice ou par Groupe local #MAVOIX.
  • Proposer des débats sur nos grand thèmes
  • Proposer un espace d'expression interactif, protégé, bienveillant, pour les "expert.e.s" qui viendront. (ne pas opposer intelligence collective à l'expertise individuelle)

Groupe 3 : compte-rendu

(à faire par Cyprien, Raphaël,...)

Quelques pistes transversales concernant la forme, et quelques propositions de thèmes (sous forme d'atelier). Le thème de l'inclusion pourrait d'ailleurs constituer un atelier "ouverture à tout le monde".

Forme

Faire ressentir

Ce serait bien de faire ressentir la méthode MaVoix :

  • Jeux de rôles, des scénettes, escape-game, machine de Rube Goldberg...
  • Ateliers de co-construction (y compris de jeux de rôles)
  • Convivialité et joie : préparer ensemble le repas avant de le partager ? (végétalien pour n'exclure personne)

Suggestion de disposition dans l'espace : une scène ouverte et des ateliers autour.

Inclusion

#MAVOIX se veut toujours inclusive. Symbole : le tirage au sort (TAS) auquel tout le monde peut participer.

De même, il faudra veiller à faire un effort pour inclure les personnes qui sinon n'oseront pas, ne se sentiront pas légitimes, voire se sentiront humiliées. Préparer avec l'Université populaire d'ATD Quart Monde et les Pas Sans Nous pour apprendre comment n'oublier personne.

Entrée symbolique

À l'arrivée sur le site (ou après l'atelier brise-glace), franchissement commenté d'un portail, qui matérialise le fait qu'on reconnaît la nécessité, pour participer à un atelier de co-construction, de surveiller son propre état d'être : honnêteté vis-à-vis de soi-même, bienveillance vis-à-vis des autres.

Ce portail symbolique doit montrer que le passage "de l'autre coté du miroir" (de l'état passif à l'état actif) est indolore et peut coûteux, ce c'est qu'un simple pas, qu'une mise en mouvement. On peut imaginer un portail "jaune" similaire à l'affiche pour matérialiser ce portail...

Atelier brise-glace et de présentation de MaVoix

Objectif : faire ressentir le cheminement qu'a traversé le collectif MaVoix.

Série de scénettes de quelques minutes que les arrivants soient invités à traverser à leur arrivée.

  • Les arrivants se présentent : qu'attendent-ils de la démocratie ?
  • Sur plusieurs exemples de projets de lois actuellement ou récemment discutés au Parlement : se mettre en cercle et écouter l'énoncé de la loi, se séparer en trois groupes (oui/non/abstention), se remettre en cercle (symbolisant le fait qu'on continue à vivre ensemble et à discuter malgré les opinions différentes, d'autant plus qu'on convergera peut-être sur d'autres sujets).
  • Échanges scénarisés sur l'investiture, aboutissant à l'idée du tirage au sort
  • Représenter le débat parlementaire, puis le vote de tous les citoyens, puis le vote des députés y compris les députés MaVoix.
Les invités

Nous avons ce matin commencé à lister des personnes/collectifs que nous voudrions inviter. Quel rôle voudrions-nous leur voir jouer ? Pistes pas forcément exclusives :

  • Participation à des ateliers en apportant leur pierre dans la co-construction ?
  • Prise de parole sur scène, dans un cercle où s'asseyent les gens divers (surtout pas un cercle d'experts) ?

Bref, trouver une façon qui leur permettrait d'être à la fois participants et appelés à parler sans y être ni contraint ni placé sur un piédestal.

En vrac
  • Plutôt que de porter un badge, chaque personne pourrait porter un élément jaune (NB : à préciser) Athanaël : le code couleur montre l'implication, est simple à comprendre, est multiple et "non uniforme" : on est une somme d'individus, n'est pas exclusive et peut s'accompagner d'une "gommette nominative"...
  • Solliciter la personne de Kaizen qui avait fait la BD sur MaVoix
  • Point de vue organisation
    • On ne peut pas imaginer que les "invités" seront disponibles sur 2 jours/les 2 jours/toute la journée, il ne faut donc pas imaginer un parcours "long" mais plutôt des séquences "courtes" qui peuvent être répétées
    • Du fait de la diversité du public potentiel et des différents degrés de connaissance de #MAVOIX Il ne semble pas non plus judicieux de prévoir un parcours chronologique strict. Il semblerait plus judicieux d'offrir un parcours "libre" façon "hypertexte"...
    • On peut imaginer :
      • Mettre en place un accueil court/orientation présentant rapidement les points essentiels de #MAVOIX et de l’organisation de l'événement
      • Mettre en place une zone "médias" en libre consultation ne nécessitant personne pour fonctionner Ces 2 premiers éléments permettant de "faire patienter" les arrivants avant qu'il ne se lance dans un des 2 suivants :
      • Mettre en place une programmation d'ateliers sur une durée standard (ex : 30min) ces ateliers courts pourraient ainsi être répétés plusieurs fois sur le week-end nécessitant moins de préparation pour nous, et permettant au public d'avoir plusieurs chance d'y participer...
      • Mettre en place une programmation de débats (quid des thèmes, des modes de fonctionnement multiples ?, de "l'encadrement, ...)
    • Quid de la captation ? Est-ce nécessaire ? Souhaitable ? ...

Fond

Proposition d'ateliers avec comme objectifs à mêler, sur chaque thème :

  • présenter la motivation qui a guidé MaVoix
  • présenter très concrètement les manières de faire adoptées
  • présenter les autres pistes explorées ou abandonnées (et pourquoi)
  • (mentionner voire présenter d'autres options explorées par d'autres ?)
  • faire échanger l'atelier sur tout ça
  • si possible imaginer ce que l'atelier pourrait co-construire et restituer
Le rapport aux médias
  • Analyse initiale des effets négatifs du rapport habituel aux médias
  • Exposé du choix effectué
  • Comment ça s'est passé en pratique en général (des journalistes ont été rebutés, d'autres sont venus s'immerger un peu)
  • Communiquer les résultats/les chiffres de l'étude de Manon
L'investiture
  • Quels constats sur le fonctionnement habituel ont amené MaVoix à inventer quelque chose de nouveau pour l'investiture ?
  • Pourquoi le tirage au sort ?
  • Comment avons-nous fait le tirage au sort en pratique ?
  • Quelles autres méthodes ont été explorées ? Exemple : laprimaire.org (jugement majoritaire)
  • Atelier débat avec les participants (que co-construire ?)
Les logiciels libres

Sur le fond : MaVoix est une expérimentation et veut redonner à tous ses résultats => pour les outils logiciels développés pour MaVoix, très naturellement s'impose à nous le fait de les diffuser sous licence libre.

  • présenter les outils logiciels utilisés
  • scénariser pourquoi le choix du libre s'est imposé à nous (exemple a contrario : on construit quelques chose, puis le propriétaire récupère ce qu'on a fait)
  • remarque en passant : important qu'à MaVoix nous soyons plus nombreux à avoir intégré cela et à être à même de le transmettre autour de nous à l'avenir
  • présenter aussi les outils non libres que nous avons utilisés (facebook, hangout)
  • atelier avec les participants (pour aboutir à des scénarisations comme mentionné ci-dessus ?)
Les méthodes de facilitation
  • faire émerger l'intelligence/l'énergie collective
  • voilà comment on a procédé
  • remarque : faire l'atelier avant la restitution, pour ne pas orienter l'atelier
L'horizontalité, la gouvernance

Hangout du jeudi permettait le partage d'expérience entre groupes locaux. Ne pas faire de théorie là-dessus : plutôt des recettes de cuisine.

  • exemple : le hangout du jeudi à 21h. Pourquoi 21h ? (avoir dîné, enfants couchés, etc).
  • constatation : les discussions sur le forum (asynchrone) partaient souvent en sucette tandis que celles du hangout (simultané) étaient très bien => importance du hangout.
  • illustrer le rôle du hangout par un hangout en direct entre les ateliers.

Groupe 4 : compte-rendu

1er jour : plénière

  • vidéo
  • restitution au format TEDX (en 1h30)
  • scénarisation : la restitution est ponctuée de prise de parole de personnes dans la salle qui raconte le témoignage de leur expérience personnelle dans #MAVOIX (en tant que candidat.e, mandataire, militant.e marché, ...)
  • session de questions-réponses, tant qu'il y a des questions, on reste et on répond
  • célébration le soir

2ème jour : ateliers

  • Un atelier sur chaque chapitre du guide #MAVOIX
  • Le but est que les autres initiatives s'approprient tout ça, ça pourrait leur donner envie de faire elles mêmes leur REX