MaVoix Direct n°31 du 16 mai 2016

De mavoix
Révision de 11 octobre 2016 à 06:41 par Didier (discussion | contributions) (Page créée avec « '''MaVoix Direct #31 - compte-rendu du 16 mai 2016''' Présents : Edem, Marseille, découvert MaVoix mi-mars, juriste, participant régulier à Nuit Debout Marseille... »)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

MaVoix Direct #31 - compte-rendu du 16 mai 2016


Présents :

Edem, Marseille, découvert MaVoix mi-mars, juriste, participant régulier à Nuit Debout Marseille

Loic premier contact avec mavoix il y a une semaine, je souhaite contribuer en aidant a résoudre des problèmes numériques, aussi simplement que possible. Et aussi, parfois, aider des gens a sortir des ornières numériques ou ils sont coincés.

Toan :)

Sebastien

Bernard strasbourg, découverte de MaVoix mi mars (impressionnant ce qui se met en oeuvre pour les partielles)

Cyrille

Evy : juriste participé aux mooc


Loic : problème du slack : conversation synchrone / mailing list : conversation asynchrone voir aussi sur ce sujet https://www.loomio.org/d/49Q6fj5B


Toan : dommage le reportage : débat sur le bio dans les cantines scolaires alors qu'ils ont retranscrit quelque chose sur le cannabis, sujet sur lequel il n'y a pas eu de débat. Il y aurait des bonnes raisons de se méfier des médias?


Hubert : Marseille, est allé à paris pour le bootcamp. préparation de réunions sur Marseille

______________________________________________________________________________________________________________________________


Edem :

- Questions : Savoir où en est le développement de la plateforme de vote

Vote et prise de décision : c'est prêt (pour/contre/abstention). Quant à la lisibilité du texte, nous sommes réduits à la même "lisibilité" des députés actuels.


Marseille : maintient le 10 juin avoir un ou deux exemplaires de l'affiche MaVoix => très utile pour engager la discussion

Toan : trop de temps sur le tour de table ?

Hubert a fait le tour du cour julien (centre mouvements libertaires) : être sur le terrain et se montrer. Pense animer un rdv dans différents cafés afin de prévoir un rdv hebdomadaire (le mardi car sont moins plein). Les cafés semblent être demandeurs et l'objectif est de déplacer les débats de quartiers en quartiers.


Edem : actif dans la commission constitution à nuit debout.

Cyrille : 21 ans, étudiant en Droit, suit MaVoix depuis décembre 2015/janvier 2016, contribue depuis jeudi 12 mai


Le texte des 2500 :


Le 22 mai prochain se tiendra à Strasbourg le 1er tour de l’élection législative partielle.


Lors des dernières élections, les citoyens français ont une nouvelle fois exprimé leur désintérêt pour le système représentatif actuel. A titre d'exemple, au 1er tour des législatives partielles organisées le 13 mars 2016 dans le Nord le taux d’abstention a atteint 78,3%, une tendance confirmée à Nantes le 17 avril dernier avec 74,5% d’abstention.


Mais #MAVOIX ce ne sont pas des pourcentages, #MAVOIX, c'est chacune de nos voix.


Alors nous avons compté.


Si l'abstention à Strasbourg ce dimanche 22 mai est de 75%, il suffira de seulement 2500 bulletins pour emmener #MAVOIX au 2nd tour.


2500 voix c'est peut-être beaucoup pour un mouvement citoyen naissant, mais c'est possible.


Nous avons besoin de chacune de nos voix.


Nous avons besoin de la voix qui ne vote plus du tout.


Nous avons besoin de la voix qui vote blanc.


Nous avons besoin de la voix qui vote par défaut.


Nous avons besoin de la tienne, de la nôtre et de toutes celles que nous pourrons convaincre.


Parce pour la première fois en France, #MAVOIX présente un candidat de la société civile, formé au rôle de député et tiré au sort. Il se chargera de relayer par son vote ceux exprimés par les internautes à travers un site, de manière à ce que chaque voix compte.


Avec seulement 2500 voix à Strasbourg, nous emmenons #MAVOIX au second tour.


Avec seulement 2500 voix, chacun récupère la sienne.


  1. MAVOIX


  1. NousSommesCellesEtCeuxQueNousAttendions


  1. NousSommesLes2500


____________________________________________


Le texte des 4000 (communication actuelle) :


  1. Élection J-7


Le 22 mai prochain se tiendra à #Strasbourg le 1er tour de l’élection législative partielle.


Lors des dernières élections, les citoyens français ont une nouvelle fois exprimé leur désintérêt pour le système représentatif actuel. A titre d'exemple, au 1er tour des législatives partielles organisées le 13 mars 2016 dans le Nord le taux d’abstention a atteint 78,3%, une tendance confirmée à Nantes le 17 avril dernier avec 74,5% d’abstention.

Mais #MAVOIX ce ne sont pas des pourcentages, #MAVOIX ce sont chacune de nos voix et le moment est venu de se dire "#MAVOIX compte".

Alors nous avons compté.


Avec un taux d'abstention de l’ordre de 75% ce dimanche 22 mai, alors que nous sommes 66 922 inscrits sur les listes électorales de la 1ère circonscription du Bas-Rhin, 4 000 électeurs permettraient d'être au second tour de l’élection législative.

C'est un peu fou de faire ce calcul, c'est surtout pour avoir une idée et réaliser que #MAVOIX compte.


  1. MAVOIX compte.


Celle qui ne vote plus du tout. Celle qui vote blanc. Celle qui n'a jamais voté. Celle qui vote par défaut.

La mienne, la tienne, la nôtre et toutes celles à qui nous pourrons faire part de l'expérience inédite que nous menons, par et pour les citoyennes et citoyens.


Avec seulement 4 000 voix à Strasbourg, ce sont nos voix que nous emmenons au 2nd tour.

Avec seulement 4 000 voix, chacun récupère la sienne.


Ce dimanche 22 mai, ne déléguons pas notre voix, reprenons-la.


  1. MAVOIX
  1. NousSommesCellesEtCeuxQueNousAttendions
  1. NousSommesLes4000


Toan : mercredi 11 mai :

1er partie : rencontre avec les réalisateurs de Baron Noir. Il semblait intéressé par les idées de MaVoix

MaVoix est trop positif pour en faire une série

Liste des pièges du pouvoir et de la politique

MaVoix est précurseur par rapport à son positionnement


2 Ateliers :

- Aide à Strasbourg : Avec une liste d'item transmis par Strasbour à Paris. Notamment : comment faire de la communication autour de MaVoix : texte des 4000, pas de personnification, sensibiliser les gens pour leur donner envie d'aller voter. (hubert : le fait de chiffrer peut donner envie d'aller voter et se rendre compte que ça peut avoir un sens!)

Vote par procuration : vidéo pour expliquer la procuration et recherche de ???? (représentant ?)


Hubert : n'aimait pas le terme expérimentation. Mais quand bien expliqué et précisé. Il faut également être pragmatique : compter le nombre d'élus et de voix.


La cible = faire réfléchir les gens, laisse le choix et intelligence de choisir. L'objectif n'est pas d'attirer ni de draguer l'électeur, prendre chaque individu comme il est. C'est la démarche mise en pratique par Strasbourg qui se postent devant les affiches, les personnes comptent.


Adline Strasbourg volontaire au tirage au sort est arrivée en cours de hangout.


- Manifestation auxquels MaVoix est invitée : ne va pas aux invitations directes des médias mais si des évènements sont organisés et que les médias sont là on y va pour participer à l'évènement.


Adeline : au contact de la population en ce qui concerne les quartiers concernés => plusieurs personnes dans le milieu associatif qui sont peu informés.

Passe le message aux associations dans les quartiers de haut de pierre, de la gare etc...

Avait indiqué un évènement dans le quartier de haut de pierre.


Problème de visibilité :


- Les élections sont arrivées très vite, il y a donc peu de monde sur place.

- Comment appréhender l'électorat : expérience collective/démarche de chacun etc


Edem : problème de communication : manque de transmission de l'information => manque de compte rendu.


il faudrait remonter le manque de communication, la perte des informations (la mise en place d'un wiki?)


pour trouver les flyers : http://www.mavoix.info/animezmavoix/


Besoin d'un retour d'expérience / débrief par rapport à l'élection de Strasbourg

il manque peut être un agenda commun pour voir les événements à couvrir sur Strasbourg