MaVoix Direct n°38 - 11 juillet 2016

De mavoix
Aller à : navigation, rechercher

Sont présent.es :[modifier | modifier le wikicode]

    Tim connait #MAVOIX depuis un mois, étudiant, région parisienne, retour vidéo des parasites

    Evy

    Laure Bordeaux ; juriste (ancienne parisienne) cabinet, association humanitaire, grande société. #MAVOIX ouvre un champ de liberté et à égalité avec les autres. se retrouve sur les bancs de la fac               

    Marie lycéenne là par curiosité                              

Réunion de Bordeaux :[modifier | modifier le wikicode]

Laure : retour sur la réunion de Bordeaux : essaye de faire un Compte-Rendu demain, environ 20/25 personnes dans un super lieu avec des demandes différentes.

Plus grosse question : comment on fait après ? Comment alimenter et gens qui attendent des choses toutes faites ?

ils avaient préparés des ateliers mais se sont laissés dépasser. Le patron du lieu a participé à l'expérience.

A l'origine 2 femmes 2 hommes qui se sont raccrochés en cours de route pour organiser la réunion à Bordeaux, beaucoup de jeunesse pendant la réunion.

Une question : première difficulté : comment y accéder, souci d'accessibilité par internet comment ouvrir en dehors du numérique ? (ndlr : exclusion numérique)

Questions et échanges : [modifier | modifier le wikicode]

Tim : s'il n'y a pas à forcer, pas à donner d'obligation ni confier de responsabilité quels sont les outils et les processus pour diffuser ou augmenter la visibilité et pour maintenir l'intérêt et l'attention ?

Média : les inviter à venir

Maintenir l'intérêt : à créer, à imaginer ?

Outils : site, vidéos, wiki, Facebook, ...

Tim : Construction de ces outils il faut garder à l'esprit quelle est la meilleure façon de faire pour qu'ils soient bénéfiques.

Laure : On a chacun sa vérité et donc il y a tout un travail démocratique car on n'a pas tous la même vision de l'objectif et se libérer de notre propre vérité. On parle d'égalité on n'est plus dans une demande sociale

Tim : Expérience de pensée où la méthode pèse dans le paysage politique, imagine les implications :

Impossible de donner une définition de la meilleure pour atteindre un objectif ou résoudre un problème. Ce pouvoir repasse à la population.

Comment les élus prennent actuellement leur décision ?[modifier | modifier le wikicode]

Culture pas suffisante pour prendre chaque décision donc intervention des associations, lobbies.

Tim essaye de faire un cheminement du parcours des influences jusqu'au vote, deux options actuellement :

  • un petit groupe de personnes plus instruites que la moyenne globale => un peu mieux armé, plus critique des informations reçues de l'extérieur
  • l'ensemble avec sa moyenne d'expérience, de connaissance globale => esprit critique moins élevé que le petit groupe             

        Quelles seront les méthodes à l'extérieur des Etats : les médias, les grands groupes de pouvoir hors gouvernement pour servir leurs intérêts ?

        Lorsqu'on compare la manière dont est influencé le petit groupe un peu plus plus instruit d'élus aujourd'hui et comment est influencée la population globale dans cette expérience de pensée, on pourrait trouver ainsi des arguments pour faire valoir le bien fondé la méthode #MAVOIX et ainsi s'armer pour la présenter comme une alternative viable voir plus viable que le modèle en place.

        Pour illustrer l'influence que subissent les élus européens à Bruxelles, je voudrais partager l'archive de cette émission France-Inter qui dresse un portrait du fonctionnement, relate un cas extrême d'influence de lobbies sur des députés européens et contient un entretient avec un chercheur à l'observatoire de l'Europe industrielle, sur le site de France Inter.

        Laure : Il y a une vrai discussion mais la vraie question est de l'élargir à l'intégralité de la population pour avoir autre chose que la technique du sachant mais du faiseur.

        Le fait de ne pas savoir permet de poser des questions qui font évoluer souvent le débat.

        Les lobbies ont une puissance de frappe extraordinaire il faut plusieurs personnes en face : on sait très bien qui il est : posture de séduction, il disait ce qui allait se passer et ça se passait.

        Emission de France Inter diffusée la semaine dernière : lobbies à Bruxelles

        Le problème c'est le huit-clos.

        Tim : sur le fait de cacher une information : pas faux mais le souci est de noyer une information, difficile d'ingurgiter tout ce qu'il y a à ingurgiter.

        S'en est même le visage de la nouvelle censure, les informations sont accessibles, exposées, mais peuvent être noyées par un flot de désinformation d'un état ou d'un groupe d'intérêt financier.

        Peut-être le temps passant est-il en faveur de la juste information et donc en faveur de la méthode ?

        Evy : le député porté par la méthode sera la main du peuple.

        On verra un jour si on peut le faire s'adresser à l'Assemblé, mais d'abord, on s'occupera de le faire appuyer sur le bouton.

        Il sera plongé dans un contexte impressionnant, et sera soumis à des pressions. Il pourra être confronté à des problèmes d'égo.

        Un sujet est ouvert sur le Forum à l'issu de la conversation à propos d'un potentiel outil de communication de remplacement à Google Hangouts.