Reliance

De mavoix
Révision de 5 juillet 2016 à 12:20 par Dfradin (discussion | contributions) (Page créée avec « Hello à tous. Le temps passe, l'agenda s'alourdit, et l'on en perd le fil. Bref! Pour rattraper ce retard, je vais aborder mes retours et compte-rendus sous l'angle de l... »)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Hello à tous. Le temps passe, l'agenda s'alourdit, et l'on en perd le fil.

Bref! Pour rattraper ce retard, je vais aborder mes retours et compte-rendus sous l'angle de la "reliance", à mon sens nécessaire, entre les différentes initiatives à tendance "citoyenne". Même si chacune veille jalousement sur son autonomie et ses particularités, le fond est tout de même commun, et la volonté d'aboutir manifeste dans tous les échanges.

Il apparaît évident aujourd'hui que la réappropriation des clés de la décision par les citoyens ne peut se faire au nom d'un principe "partisan", qu'il faut une organisation inclusive de la société, qu'on a besoin de tout le monde pour changer le monde, justement. Aucune organisation pyramidale ne prendra le risque de laisser porter la voix de chaque citoyen devant une assemblée. C'est donc l'ensemble de ces citoyens qui devra participer à la construction du destin qu'ensemble ils auront choisi.

Ce qui me tient chez MAVOIX, c'est précisément le côté "outil" de la démocratie qui fait son originalité. C'est l'affirmation que c'est une expérimentation, et que, comme disait (à peu près) Hubert Reeves dans un interview entendu récemment, obtenir un résultat attendu dans un recherche scientifique n'apprend rien au chercheur, il n'obtient dans ce cas que la confirmation de ce qu'il savait déjà, alors que la moindre différence dans la conclusion offre des perspectives passionnantes: elle lui permet d'avancer, du coup, sur des bases que peut-être personne n'aurait jamais imaginées.

Notre monde est de plus en plus dangereux, les peurs, largement suscitées, de plus en plus fortes. Il est aujourd'hui plus que jamais de notre intérêt de construire ensemble, sans se gêner ni imposer de choix défini, notre avenir, et les chemins de la transition nécessaire à son avènement.

Suite à l'expérience de Strasbourg, l'ampleur de la tâche à accomplir et des moyens à notre disposition en a effrayé plus d'un.e.s, et ajouté aux événements récents, le foot, NDDL, les vacances, le Brexit, etc, on pourrait comprendre un découragement certain, voire légitime face à l'ambition du projet.

Ce serait dommage! A chaque fois qu'on participe à des orgas de reliance, partout où l'on passe, le retour sur MAVOIX est formidable, respectueux du chemin parcouru, ça reste de l'entre-soi, certes, mais, s'il est encore besoin de l'affirmer, nous avons une réelle existence dans le parcours du renouveau citoyen.