Rennes rencontre n°012 du 19 avril 2017

De mavoix
Révision de 12 mai 2017 à 13:54 par StephaneL35 (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Compte-rendu de la réunion précédente n°011

Préambule : le résumé qui suit à vocation à servir la réflexion des groupes locaux qui se posent la question de leur engagement dans la campagne. Partagez-le, si vous le souhaitez mais prenez surtout la mesure de nos spécificités locales. Il est également retranscrit sur le forum.

Sont présent·e·s :[modifier | modifier le wikicode]

  • Colin
  • Adrien
  • Stéphane

Appel à la mobilisation précédent :[modifier | modifier le wikicode]

Avec l'approche des engagements définitifs des groupes locaux dans la campagne et parce que nous avions conscience d'un faible taux de participation depuis plusieurs semaines ; nous avons lancé un appel à la mobilisation.

"Chers sympathisantes et sympathisants bretilliens du collectif #MAVOIX,

Tout d’abord, nous voulons vous remercier d’avoir souhaité être tenus au courant de l’organisation de nos réunions et de nos actions d’interpellation dans les rues de Rennes. Vous êtes nombreux à vous être arrêtés pour bavarder avec nous et quelques un·e·s ont même accepté de nous donner leur adresse email.

Ces derniers mois, nous nous sommes réunis une dizaine de fois, et avons, à une douzaine de reprises, été à la rencontre des Rennaises et des Rennais pour leur faire découvrir #MAVOIX, leur raconter l’aventure de ceux qui pensent que l’on pourrait goûter à une vraie démocratie en juin 2017, celle qui donne la possibilité à tous les citoyens de voter sur toutes les lois. Vous étiez parmi ces passants à Villejean, au marché des Lices, au Colombier ou encore à République.

Rennes Infos Autrement a parlé de nous, France Bleu nous a rencontré Place des Lices pour le compte de France Info, Radio C-Lab a réalisé un podcast et Radio Laser souhaite faire un reportage sur notre groupe. Nous ne laissons pas indifférents et pourtant, nous défendons farouchement notre position de non-personnification. Au final, les journalistes jouent le jeu, en venant à nos réunions plutôt que de nous inviter sur leur plateau.

Mais aujourd’hui, à moins de 60 jours du premier tour des élections législatives, une question décisive se pose à nous : le groupe peut-il s’engager dans une campagne pour appuyer une candidature #MAVOIX à Rennes ?

En effet, une campagne nécessite au minimum :

  • une équipe pour faire campagne et interpeller les Bretilliens de la 8ème circonscription
  • un mandataire financier, responsable du compte de campagne
  • lever les fonds nécessaires à l’impression des affiches, des professions de foi et des bulletins de vote

Une équipe de contributeurs et contributrices

Une campagne électorale, c’est d’abord un travail d’équipe.

Nous apprécions la main que vous nous avez tendue mais nous savons également que nous devrons accentuer nos efforts pour faire connaître #MAVOIX au plus grand monde et récolter les fonds nécessaires aux quelques dépenses incontournables :

  • 2 100 € d’impression (une commande d’affiches mutualisée au niveau national)
  • 200 € d’expert comptable pour valider le compte de campagne
  • 120 € de frais de tenue du compte bancaire
  • 80 € en colle pour les affiches et timbres pour envoyer les reçus fiscaux aux donateurs

Soit un total d’environ 2 500 € (nous ne sommes pas un parti et nous n’aurons donc pas les moyens que ceux-ci en termes de financement public, dont nous ne souhaitions de toute façon pas bénéficier).

Des membres de l’équipe de campagne devront accompagner le candidat #MAVOIX — qui aura été tiré au sort le 6 mai parmi des volontaires — à la préfecture pour le dépôt de la candidature et à la banque pour ouvrir le compte de campagne.

Certains pourront assister le mandataire financier dans sa tâche (voir plus bas).

D’autres feront des tournées dans la circonscription pour coller ou recoller des affiches.

Les “community managers” en herbe animeront les réseaux sociaux pour que pas un Bretillien n’ignore la candidature #MAVOIX !

Et enfin, les belles plumes rédigeront les mails hebdomadaires de nouvelles à l’attention des sympathisants locaux de #MAVOIX.

Aujourd’hui, cette équipe est suffisante pour faire quelques rencontres publiques et gérer les affaires courantes (communication sur les réseaux sociaux, répondre au courrier, rédaction et publication de comptes rendus), mais n’est pas assez étoffée pour une campagne électorale et accomplir toutes les tâches ci-dessus.

Un·e mandataire financier

La personne qui se portera volontaire sera en charge de la tenue du compte de campagne du candidat #MAVOIX (le candidat sera tiré au sort le 6 mai prochain parmi des volontaires). C’est une formalité légale imposée par le code électoral.

Il est important de souligner que malgré la responsabilité que cela implique, le mandataire sera épaulé dans sa tâche par les contributeurs actifs. De plus, les faibles dépenses de campagne (environ 2 500 €, dont 2 100 € d’impressions) rendent la tenue du compte très simple. On évalue la charge de travail à 2 ou 3 heures par semaine.

Le mandataire fera également le suivi des promesses de dons de façon à ce que la plateforme nationale de dons #MAVOIX affiche l’avancée du financement de la campagne. Ainsi, les donateurs sauront si nous avons encore besoin de dons… ou non !

Aujourd’hui, les contributeurs et contributrices actifs sont trop peu nombreux et les tâches courantes (voir plus haut) sont trop lourdes pour que l’un d’eux endosse ce rôle. Nous cherchons donc un·e volontaire.

Appel au volontariat

D’ici la fin de la prochaine réunion, qui se tiendra le 19 avril à 20h, à l’Atelier Coworking, 17 rue Victor Hugo (près de la place du Parlement), nous attendons votre sentiment sur cette campagne, par mail (rennes@mavoix.info) ou via les réseaux sociaux (Facebook/Twitter). L’un d’entre nous, Colin, s’est proposé pour recueillir vos commentaires et répondre à vos questions par téléphone (06 61 22 35 49).

Lors de cette réunion, à laquelle vous êtes chaleureusement convié·e·s, nous ferons le point sur les avis collectés et vos engagements, et nous déciderons de la suite à donner à l’activité du groupe #MAVOIX rennais.

Démocratiquement vôtre,

Les contributeurs du groupe #MAVOIX à Rennes"

Diffusion :[modifier | modifier le wikicode]

Nous l'avons adressé à la mailing-list (framaliste) qui contient, avec certitude, 60 contacts locaux qui ont manifestés leur intérêt et reçu précédemment des mails. Ces adresses mails avaient été collectées suite à une dizaine d'interpellations publiques dans différents quartiers de Rennes. (voir CRs précédents et Rennes).

Nous avons relayé le message dans un article sur FB (114 abonnés) et créé un événement FB partagé au niveau national (seulement 2 participants confirmés).

Enfin, Colin donnait même son numéro de tel perso pour permettre à tous les intéressés de s'exprimer.

Constat :[modifier | modifier le wikicode]

Cependant nous n'avons reçu aucun appel, aucun mail et aucun message sur les réseaux sociaux.

Nous nous sommes, à nouveau, réunis à 3, ce mercredi 19 avril pour faire ce constat.

Nous avons conscience que notre appel coïncide avec une période de vacance et que la campagne présidentielle parasite énormément notre message. Il est probable que nous aurons de meilleurs retours dans les semaines à venir.

Cependant alors que nous avions débuté les réunions avec une dizaine de personnes mobilisées, le groupe n'a cessé de diminuer. Nous avons connu un pic suite à la mise en ligne de la vidéo "Dis, Tu veux ..." mais que nous n'avons apparemment pas réussi à transformer. Nous n'avons d'ailleurs pas eu de deuxième chance pour analyser cet échec.

D'autre part, les interpellations publiques n'ont jamais permis de rencontrer un seul contributeur.

Associé au risque d’essoufflement que ressentaient déjà les derniers actifs et dans l'incapacité de se projeter dans les semaines à venir, nous nous sommes résigné à cette décision.

Le groupe rennais reste cependant mobilisé. Il appuiera sans doute un autre groupe local et continuera à participer au local mais il fera pas campagne sur son territoire.

Rencontre suivante (n°13)