Vaillance Courtage : Quelles Formations Pour Etre Conseiller Financier Independant

De mavoix
Révision de 5 juillet 2019 à 12:54 par DexterHindwood2 (discussion | contributions) (Page créée avec « L’heure de la retraite approche et vous ne savez pas comment gérer vos revenus ? Les évolutions du marché sont telles que vous aimeriez repenser vos investissements ?... »)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

L’heure de la retraite approche et vous ne savez pas comment gérer vos revenus ? Les évolutions du marché sont telles que vous aimeriez repenser vos investissements ? Vous possédez un pécule financier et vous voulez le faire fructifier ? Vous préférez prévenir que guérir et vous désirez vous prémunir en cas d’accident tout en mettant à l’abri vos proches ? Appelez le Vaillance Courtage. Les experts ont choisi l’acte gratuit pour l’ensemble des simples conseils et déplacements, et aussi la promesse d’un accompagnement personnalisé, impartial et sur la durée. Le tout, placé sous le sceau de deux qualités fondamentales : une grande exigence et une haute disponibilité.

Ce professionnel doit prendre connaissance des attentes de son client et en faire une étude complète. Il sait expliquer clairement les stratégies qu'il met en place. Il doit faire un suivi approfondi de chaque client. Pour cela, il doit être dynamique et être réactif.

La clientèle du cabinet Vaillance Courtage est composée de professions libérales, de TNS, de chefs d’entreprise, d’artisans, de commerçants et d’employés. Le cabinet permet à divers profils de faire partie de son équipe de consultants, en leur permettant d’accéder sans frais à une formation formant au métier de conseiller en gestion de patrimoine indépendant. Les rémunérations peuvent alors être très élevées. De surccroit, les plus ambitieux peuvent se voir attribuer une équipe de consultants.

Pour le bon déroulement de la totalité de ses missions, le gestionnaire en patrimoine financier dispose d’expériences techniques primordiales dans des branches telles que la finance, la fiscalité et l’immobilier. Le conseiller financier a un tempérament qui lui permet de nouer des relations de confiance avec ses clients. Ce spécialiste sait prendre de bonnes décisions et sait faire preuve de ténacité. Par ailleurs, il possède le goût du commerce et aime les challenges.

Tout d’abord, le gestionnaire de patrimoine fait une analyse détaillée de la situation financière de son interlocuteur. Par la suite, il recense les volontés et objectifs de son client et détermine à quel niveau de risque le client souhaite s’étendre. Il définit ensuite une stratégie de placement et propose les directions à prendre et les produits qu'il considère les mieux adaptés. Ses conseils se font essentiellement par rapport aux objectifs visés: augmenter ses revenus, développer son argent, assurer sa famille, financer des études, préparer sa retraite, constituer un capital, faire hériter de son patrimoine.

La mission du conseiller en gestion de patrimoine est d’assister sa clientèle dans la gestion de leur patrimoine. Il prend en considération les changements de leur vie (naissance, mariage, investissement, achat immobilier…), et leur propose des alternatives adaptées à leur profil.

L’enregistrement à l’ORIAS permet aux plus téméraires d’évoluer vers des postes à responsabilités et de pouvoir bâtir son propre cabinet de courtage. De plus, l’ORIAS est présent afin de contrôler les gestionnaires en leur permettant de bénéficier de droits et d’obligations pour que le client soit constamment au centre des préoccupations

Partout en France, on note depuis quelque temps une augmentation du nombre de gestionnaires de patrimoine. Un gestionnaire patrimonial peut être employé dans une agence bancaire, ou dans un cabinet de gestion de patrimoine ou encore dans une compagnie d’assurance. Il peut même pratiquer son activité de manière autonome. Cette hausse se justifie du fait des problématiques de retraite. Le système français porte au maximum la charge des retraites des citoyens pourtant les problèmes économiques du pays nous laissent penser que ces clauses ne vont plus durer avec le temps. L’objectif de chaque individu est par conséquent de protéger ses vieux jours par ses propres efforts.